la val­lée de Che­vreuse

Nom don­né à la Val­lée de l’Yvette, sous-af­fluent de la Seine, la Val­lée de Che­vreuse est à che­val sur les dé­par­te­ments des Yve­lines et de l’Es­sonne. L’in­té­rêt de l’homme pour cette val­lée est très an­cien comme l’at­testent les nom­breux sites ar­chéo­lo­giques

Vélo Tout Terrain - - CONTENTS - Texte : Ch­ris­tine Tau­pin - Pho­tos : D.R.

Les pay­sages sont mar­qués par la pré­sence de sei­gneurs et de princes. Au XIXe siècle, les ex­ploi­ta­tions ins­tal­lées le long des ri­vières ou sur les pla­teaux ali­mentent la ca­pi­tale en pro­duits frais. De­puis 1985, la Haute Val­lée de Che­vreuse est l’un des 52 Parcs Na­tu­rels Ré­gio­naux de France. Il re­pré­sente ac­tuel­le­ment 109 000 ha­bi­tants et 63 321 hec­tares. Ce­lui-ci a pour but de pré­ser­ver des lieux fa­çon­nés par le temps et de les pro­té­ger de la convoi­tise tout en dé­ve­lop­pant des ac­ti­vi­tés hu­maines com­pa­tibles avec le res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment. De nom­breuses pos­si­bi­li­tés de ran­don­née existent en Haute Val­lée de Che­vreuse mais at­ten­tion, par temps de pluie, les par­cours peuvent être très boueux !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.