FOCUS TOU­RIS­TIQUE LA FO­RÊT DE SAOÛ

Vélo Tout Terrain - - Dossier -

C’est l’une des plus belles fo­rêts drô­moises. Cein­tu­rée par une vé­ri­table mu­raille de cal­caire, vé­ri­table joyau na­tu­rel de la val­lée, la fo­rêt prend de la hau­teur par le che­min des crêtes, jus­qu’au point culmi­nant (1 589 m) des cé­lèbres Trois Becs : Ro­che­courbe, le Si­gnal et le Veyou. La fo­rêt de Saoû est éga­le­ment ré­pu­tée pour être le plus beau « syn­cli­nal per­ché » d’Eu­rope. L’his­toire de la fo­rêt de Saoû est in­ti­me­ment liée à celle des ha­bi­tants des en­vi­rons et plus par­ti­cu­liè­re­ment à son der­nier pro­prié­taire, Mau­rice Bur­rus qui, de 1924 à la Se­conde Guerre Mon­diale, plan­ta toutes sortes d’es­sences d’arbres ve­nues du monde en­tier. C’est aus­si lui qui a fait construire l’Au­berge des Dau­phins, une ré­plique ar­chi­tec­tu­rale du Pe­tit Tria­non, que l’on peut tou­jours voir au coeur de la fo­rêt. La Fo­rêt de Saoû est maillée de sen­tiers et d’iti­né­raires ba­li­sés. Il existe d’ailleurs un to­po­guide avec des fiches spé­cia­le­ment adap­tées à la ran­don­née VTT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.