GT Force Car­bon Pro

Dans le pré­cé­dent nu­mé­ro de Vé­lo Tout Ter­rain, nous tes­tions le tout nou­veau GT Sen­sor. Ce mois-ci, on vous dit tout sur le Force, son grand frère en roues de 27.5” et 150 mm de dé­bat­te­ment !

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE - Texte : Fis­ker Gut­ten - Pho­tos : GT Bicycles

Comme on vous l'ex­pli­quait le mois der­nier, GT amorce un vi­rage im­por­tant pour 2019. Après s'être fait re­mar­quer par des sys­tèmes de sus­pen­sion uniques et no­va­teurs (mais aus­si com­pli­qués et pas tou­jours simples à en­tre­te­nir) au fil des 25 der­nières an­nées, la marque amé­ri­caine re­vient sur des bases plus simples et co­hé­rentes sur ses nou­veaux châs­sis. Un re­tour à un sys­tème de sus­pen­sion éprou­vé, simple à mettre en oeuvre et dont les ca­rac­té­ris­tiques peuvent fa­ci­le­ment être ma­ni­pu­lées en chan­geant le po­si­tion­ne­ment des points de pi­vot et le set­ting de l'amor­tis­seur, pour ob­te­nir le com­por­te­ment sou­hai­té sur le ter­rain. Et sur­tout au fi­nal, un re­tour à un sys­tème plus fa­cile à en­tre­te­nir et plus simple à ré­gler pour l'uti­li­sa­teur.

Nos­tal­gia, ul­tra

Pour au­tant, GT ne re­nie pas son pas­sé glo­rieux et compte même jouer sur la nos­tal­gie de la grande époque, celle où un cer­tain Ni­co­las Vouilloz rem­por­tait tout en des­cente au gui­don d'un GT LTS. Une ma­chine do­tée d'une sus­pen­sion ar­rière à pa­ral­lé­lo­gramme dé­for­mable, d'un point de pi­vot Horst au ni­veau des bases et (dé­jà !) d'un amor­tis­seur au for­mat Trun­nion. En re­met­tant le LTS (pour Lin­kage Tu­ned Sus­pen­sion) au goût

du jour sur le nou­veau Force, GT compte bien jouer sur la corde sen­sible et en pro­fite pour rap­pe­ler qu'elle fait par­tie de ces marques qui ont bâ­ti l'his­toire du VTT. Es­thé­ti­que­ment, le Force se rap­proche énor­mé­ment du Sen­sor tes­té le mois der­nier. Ni­veau châs­sis et sys­tème de sus­pen­sion ar­rière, c'est du co­pier/col­ler, à se de­man­der même si la marque amé­ri­caine n'uti­lise pas les mêmes par­ties avant en car­bone (l'ar­rière res­tant en alu­mi­nium) sur les deux pla­te­formes. Et pour­tant, ces deux ma­chines ne s'adressent dé­fi­ni­ti­ve­ment pas au même pu­blic. Là où le Sen­sor joue sur la po­ly­va­lence avec ses roues de 29” et ses 130 mm de dé­bat­te­ment, le Force se veut net­te­ment plus en­ga­gé en adop­tant des roues de 29'' et 150 mm de dé­bat­te­ment ar­rière, contre 160 mm à l'avant. De quoi flir­ter avec l'en­du­ro, d'au­tant plus que la géo­mé­trie est du genre en­ga­gée avec 65° d'angle de direction en po­si­tion basse. Ou­verte, car comme sur le Sen­sor, il est pos­sible de ré­gler les cotes du vé­lo sur deux po­si­tions et ain­si de faire va­rier les angles de 0,5° et la hau­teur du boî­tier de pé­da­lier d'en­vi­ron 6 mm. GT n'a pas spé­cia­le­ment cher­ché la lé­gè­re­té, mais

plu­tôt la fia­bi­li­té. Les bases et hau­bans en alu sont très mas­sifs, l'avant en car­bone est ul­tra agres­sif. La marque amé­ri­caine a vou­lu pro­po­ser une ma­chine simple et sans fio­ri­ture : du Boost pour les axes de roue, un boî­tier de pé­da­lier fi­le­té pour la fia­bi­li­té ou encore une patte de frein à disque en Post­mount 180 mm qui per­met d'évi­ter d'avoir re­cours à un adap­ta­teur. Mais le plus réus­si sur ce cadre, c'est sans au­cun doute le sys­tème de pas­sage de gaines. Vous ne les voyez pas et pour­tant, elles ne passent pas à l'in­té­rieur du cadre ! L'as­tuce ? Le tube dia­go­nal creu­sé dans le­quel toutes les gaines passent en ex­terne. Elles sont ain­si pro­té­gées, fa­ciles à ins­tal­ler car elles res­tent ac­ces­sibles mais sont in­vi­sibles à l'oeil nu lors­qu'on re­garde le vé­lo de pro­fil. Classe !

Force of Ju­ly

Le 4 juillet (ou fourth of Ju­ly en an­glais), c'est la fête na­tio­nale aux USA : le jour où la dé­cla­ra­tion d'indépendan­ce face au Royaume de Grande Bre­tagne a été si­gnée, en 1776. Et le Force of Ju­ly, c'est tout sim­ple­ment le même jour où l'on a tes­té le nou­veau GT du cô­té de Try­sil en Nor­vège, en mode In­de­pen­dence Day ! Par rap­port au Sen­sor Pro tes­té les jours pré­cé­dents, le Force Pro se né­go­cie au même ta­rif, soit 5 499 €. Ce qui saute ins­tan­ta­né­ment aux yeux, c'est le pas­sage à des sus­pen­sions Fox sur le Force (le Sen­sor étant mon­té en Ro­ckS­hox), avec une “bonne grosse” 36 à l'avant et un amor­tis­seur DPX2 avec bon­bonne à l'ar­rière.

Le tout en ver­sion Fac­to­ry, avec re­vê­te­ment Ka­shi­ma : du grand luxe. Dès les pre­miers tours de roues, le constat est una­nime : oui, il y a plus de dé­bat­te­ment que sur le Sen­sor (30 mm à l'avant et 20 mm à l'ar­rière)... mais ça marche de fo­lie ! Là où j'avais ten­dance à trou­ver l'ar­rière du Sen­sor un peu trop sec en dé­but de course avec l'amor­tis­seur Mo­narch RT3, c'est tout l'in­verse avec le Fox DPX2 du Force. L'ar­rière est ri­vé au sol, bien en ac­cord avec l'onc­tuo­si­té de la 36 à l'avant. Pour au­tant, le main­tien des sus­pen­sions est im­pec­cable à mi- course dès qu'on at­taque les por­tions plus cas­santes. L'at­taque jus­te­ment, c'est le truc du Force. Lâ­chez les freins, concen­trez-vous sur votre tra­jec­toire. Plus vous pre­nez de la vi­tesse, plus ce­la semble être fa­cile. Le vé­lo offre une su­perbe lec­ture du ter­rain, sans pour au­tant perdre en dy­na­misme. Il est vif dans les chan­ge­ments de tra­jec­toire, se place très bien dans les épingles. C'est là qu'on res­sent les bé­né­fices des roues de 27.5” par rap­port au Sen­sor en 29”. La contre­par­tie,

c'est qu'il est un peu moins à l'aise en fran­chis­se­ment que son pe­tit frère. On a pu le vé­ri­fier sur ce ma­gni­fique sen­tier na­tu­rel en bal­con do­mi­nant Try­sil, où le Sen­sor nous au­rait per­mis de mieux conser­ver de la vi­tesse et du flow. Aux fron­tières de l'en­du­ro, le Force offre une belle ver­sa­ti­li­té et per­met d'en­vi­sa­ger de très belles sor­ties avec du dé­ni­ve­lé dans le meilleur des mondes : ar­ri­ver au som­met au gui­don d'une ma­chine qui reste per­for­mante et se ré­ga­ler en des­cente au gui­don d'un VTT sa­cré­ment bien équi­pé et taillé pour se faire plai­sir plus la pente s'in­verse. Sen­sor ou Force ?

A ma gauche, le Sen­sor. Un 29” en 130 mm de dé­bat­te­ment. A ma droite, le Force. Son ho­mo­logue en 27.5” et avec un dé­bat­te­ment re­vu à la hausse, soit 160 mm contre 150 mm à l'ar­rière. Pour avoir eu la chance de pas­ser de l'un à l'autre, on s'est fi­na­le­ment dit que s'il fal­lait en choi­sir un, ce­la al­lait être plus com­pli­qué que pré­vu. Ni­veau po­ly­va­lence, les grandes roues du Sen­sor, com­bi­nées à sa géo­mé­trie bien en­ga­gée, lui per­mettent d'être ul­tra ef­fi­cace en côte et plu­tôt convain­cant en des­cente. Mais une fois qu'on a goû­té au Force mon­té en sus­pen­sions Fox, on a dif­fi­ci­le­ment en­vie de re­ve­nir en ar­rière. Et puis avouons qu'il est mieux pa­ré ni­veau frei­nage avec ses Sram Guide RS, bien plus en­du­rants et puis­sants que les pe­tits Le­vel TL du Sen­sor. Pour avoir co­gi­té pen­dant quelques soi­rées sur la ques­tion, j'en suis fi­na­le­ment ve­nu à la conclu­sion que ma ma­chine idéale se­rait un Sen­sor, car je suis un in­con­di­tion­nel des roues de 29” et que les 130 mm de dé­bat­te­ment à l'ar­rière me suf­fisent. Je le ver­rais bien mon­té avec l'amor­tis­seur DPX2 du Force (car le dé­ve­lop­pe­ment du nou­veau châs­sis a été réa­li­sé avec Fox) et une fourche en 140 mm de dé­bat­te­ment à l'avant ! Si vous re­cher­chez une ma­chine po­ly­va­lente mais que vous lor­gnez sur quelques courses d'en­du­ro de temps en temps, alors le Force pour­rait bien vous ta­per dans l'oeil...

5 499 € | Poids N.C | Déb. av. : 160 mm | Déb. ar. : 150 mm Pra­tique : ran­do-sport, com­pé­ti­tion, val­lon­né, mon­tagne

LTS is back ! GT re­vient à un sys­tème de sus­pen­sion ar­rière simple et ef­fi­cace... même si elle n’a plus rien à voir avec la sus­pen­sion LTS his­to­rique !

A l'in­verse du Sen­sor mon­té en Ro­ckS­hox, le Force est équi­pé d'un amor­tis­seur Fox Float DPX2 qui lui convient à mer­veille. No­tez au pas­sage l'in­sert en bas de la fixa­tion de l'amor­tis­seur, qui per­met de ré­gler la géo­mé­trie en po­si­tion haute ou basse. C'est d'ailleurs cette der­nière confi­gu­ra­tion qu'on a pré­fé­rée !

AUX FRON­TIÈRES DE L’EN­DU­RO, LE FORCE CAR­BON PRO OFFRE UNE BELLE VER­SA­TI­LI­TÉ ET PER­MET D’EN­VI­SA­GER DE TRÈS BELLES SOR­TIES AVEC DU DÉ­NI­VE­LÉ

Con­sé­quence d'une par­tie ar­rière bo­dy­buil­dée : l'in­té­rieur des chaus­sures vient mar­quer les bases et les hau­bans. Veillez à bien les pro­té­ger !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.