Test matos In­sert Cush Core

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE - Texte et pho­tos : Tom Za­ni­ro­li

Cush Core, c'est la so­lu­tion d'une pe­tite boîte amé­ri­caine de Bend dans l’Ore­gon, pour pro­té­ger les jantes de nos mon­tures ! Plus qu’un énième sys­tème de pro­tec­tion, cet in­sert en mousse en­tend éga­le­ment per­mettre un meilleur main­tien des pneu­ma­tiques tout en li­mi­tant la pres­sion. On vous pré­sente ce pro­duit qui nous a fran­che­ment convain­cu.

Le sys­tème Cush Core est un in­sert en mousse mou­lée, comme pour la se­melle d’une bas­ket de sport. Il vient s'ins­tal­ler sur votre jante et di­vise le vo­lume d’air du pneu par deux. En plus de pro­té­ger les jantes, le pro­duit fonc­tionne comme un amor­tis­seur pour vos pneus. Son po­si­tion­ne­ment li­mite l’af­fais­se­ment de ces der­niers sur les gros ap­puis. Le Cush Core agit comme un ré­duc­teur de vo­lume (to­ken) pour une meilleure maî­trise de la dé­for­ma­tion du pneu. En­fin il per­met de ré­duire la pres­sion pour aug­men­ter le grip. Sur le pa­pier, c’est le pro­duit mi­racle que beau­coup d’en­du­ristes et de ebi­kers at­ten­daient, à condi­tion de pas­ser outre le prix et le poids du sys­tème. Le Cush Core est com­mer­cia­li­sé en kit (2 in­serts + valves) ou bien à l’uni­té en 26”, 27.5”, 27.5+ et 29”. Ins­tal­la­tion rime avec pu­ni­tion Sur In­ter­net, la dif­fi­cul­té à ins­tal­ler le sys­tème re­vient as­sez re­marque conseillée valve pneu sou­vent spé­ci­fique en se lé­gi­time. par ser­vant et la nous et marque, l’in­sert Nous vous d’une avons confir­mons à pour pou­belle sa­voir, en­suite sui­vi po­si­tion­ner que large la mon­ter c’est mé­thode une la le comme sable ! sup­port. À l’aide Cette de beau­coup der­nière est d’eau un ou­til sa­von­neuse, in­dis­pen- (80 L) d’huile de coude et de deux bons dé­monte-pneus, on vient à bout de la roue ar­rière (35 mm in­terne/pneu en 2.8”) en 30 mi­nutes. Tou­jours en sui­vant le tu­to­riel vi­déo, la roue avant (30 mm in­terne/pneu en 2.6”) va né­ces­si­ter qua­si­ment 1h de tor­ture avant d’être opé­ra­tion­nelle. Heu­reu­se­ment le dé­mon­tage est plus fa­cile, et une fois le coup de main, qui consiste à ré­duire les ten­sions sur la tringle pour in­sé­rer le pneu dans la jante, le mon­tage s’avère plus ra­pide. Nous

avons ré­pé­té l’opé­ra­tion sur la roue avant en moins d’un quart d’heure.

En piste Avant d’al­ler rou­ler, on com­mence par ré­duire les pres­sions, comme in­di­qué par la marque. Cette der­nière pré­co­nise d’en­le­ver jus­qu’à 300 grammes par pneu par in­cré­ments de 100 grammes à chaque fois. A vous de trou­ver la pres­sion qui convient le mieux à votre style. Dans notre cas, on passe à 1,35 bar à l’ar­rière et 1,15 bar à l’avant. Les pre­miers tours de roues sur les sen­tiers donnent le sen­ti­ment de rou­ler avec des pneus dont les car­casses se­raient plus ri­gides. Nos pneus Specialize­d But­cher Grid offrent un fee­ling dé­sor­mais plus proche d’un Mi­che­lin Rein­for­ced ou d’un Con­ti­nen­tal Der Ba­ron. Sur les sen­tiers des Bouches du Rhône, le Cush Core donne en­tiè­re­ment sa­tis­fac­tion. Les roues alu­mi­nium dé­truites dans des champs de pa­vasses sont dé­sor­mais de l’his­toire an­cienne ! On rentre for­cé­ment plus confiant dans les sec­tions tech­niques et cas­santes. L’in­sert joue par­fai­te­ment son rôle de pro­tec­tion et sur­tout d’ab­sorp­tion. En ef­fet, on su­bit moins les im­pacts ou tout du moins ils sont plus dif­fus. Dans les ap­puis, après avoir ra­jou­té cent grammes dans le pneu avant (1,25 bar), on a là encore un lé­ger sur­plus de confiance. Le pneu se tient mieux ; la baisse de pres­sion offre plus de grip et fa­ci­lite l’at­taque en courbe. En VAE, on gagne en trac­tion pour faire pas­ser la puis­sance du mo­teur. Le Cush Core n’em­pêche néan­moins pas les cre­vai­sons. Nous avons ain­si dé­cou­pé notre pneu ar­rière sur la bande de rou­le­ment lors d’une sor­tie. Le pré­ven­tif a fonc­tion­né mais la pres­sion du pneu est tom­bée à 630 grammes. Faute de pompe, nous avons donc tes­té les ca­pa­ci­tés d’ab­sorp­tion du pro­duit comme pour­rait le faire un pi­lote vic­time du même pro­blème en course. C’est bien simple, nous avons conti­nué à at­ta­quer comme si de rien n’était sans que la jante ne soit im­pac­tée, pas éton­nant dès lors de voir le nombre de pros ayant adop­té le sys­tème.

Pour qui ? Par­ti­cu­liè­re­ment ef­fi­cace, le Cush Core s’adresse

aus­si de KOM, bien qu’aux aux en­du­ristes ebi­kers qui com­pé­ti­teurs roulent des ou ma­chines chas­seurs de plus de 20 kg. Les vé­té­tistes vou­lant pro­té­ger une paire de roues car­bone à 2 000 € et ceux qui roulent dans des ter­rains cas­sants y trou­ve­ront éga­le­ment leur compte. Outre la pro­tec­tion, c’est l’as­su­rance d’avoir plus de grip grâce aux basses pres­sions et un meilleur com­por­te­ment du pneu grâce à l’amor­tis­se­qui ment en de vaut l’in­sert. la peine. Le Cush Core est un in­ves­tis­se­ment

Outre la pro­tec­tion, c’est l’as­su­rance d’avoir plus de grip grâce aux basses pres­sions, et un meilleur com­por­te­ment du pneu

Le kit se com­pose d’un in­sert et d’une valve. Plu­sieurs lar­geurs et dia­mètres sont dis­po­nibles en fonc­tion de votre jante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.