SPORT ET CHIROPRAXI­E

Vélo Tout Terrain - - SANTÉ -

Le corps est une belle mé­ca­nique qui né­ces­site une ré­vi­sion ré­gu­lière. Mé­de­cine ma­nuelle de ré­fé­rence pour les soins du dos et des ar­ti­cu­la­tions, la chiropraxi­e offre aux spor­tifs une ap­proche adap­tée à leurs be­soins spé­ci­fiques, en pré­ven­tion comme en trai­te­ment. Rien d’éton­nant à ce que la chiropraxi­e s’ins­talle pe­tit à pe­tit dans le mi­lieu du sport fran­çais. En per­met­tant au corps de trou­ver un équi­libre par­fait entre le sys­tème ar­ti­cu­laire, neu­ro­lo­gique et mus­cu­laire, le chi­ro­prac­teur op­ti­mise le po­ten­tiel et l’éner­gie vi­tale aus­si bien chez le spor­tif de haut ni­veau que chez le spor­tif ama­teur.

En pré­ven­tion, le chi­ro­prac­teur iden­ti­fie avec pré­ci­sion les muscles et ar­ti­cu­la­tions sus­cep­tibles d’être lé­sés par la ré­pé­ti­tion du mou­ve­ment de pé­da­lage. Par un tra­vail de ma­ni­pu­la­tion et de mo­bi­li­sa­tion, il contre­carre les ef­fets dé­lé­tères de cette ré­pé­ti­tion et li­mite ain­si l’ap­pa­ri­tion de bles­sures. Le chi­ro­prac­teur est par ailleurs at­ten­tif à la pos­ture et aux ap­puis du spor­tif. En iden­ti­fiant un dés­équi­libre, il peut alors le cor­ri­ger, pré­ve­nant par là même l’ap­pa­ri­tion de dou­leurs ou de bles­sures. Pour Vincent Klin­gel­sch­mitt « ceux qui ont re­cours à nos soins ob­servent une aug­men­ta­tion des per­for­mances, une meilleure en­du­rance, un gain de coor­di­na­tion et de concen­tra­tion ain­si qu’un temps de ré­cu­pé­ra­tion plus court. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.