Ré­tro

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE - Texte et pho­tos : © Mo­joTi - Gé­né­ra­tion Moun­tain Bike

En 1986, Da­vid Lyns­key ré­cu­père quelques tubes de ti­tane dans la fa­brique fa­mi­liale et réa­lise son pre­mier cadre, puis un se­cond, jus­qu’à ce fa­meux sa­lon CA Bike Show en Ca­li­for­nie, en 1987, où il pré­sente son mo­dèle dé­fi­ni­tif. Le suc­cès est au ren­dez-vous, Li­tes­peed est né !

La scène se dé­roule en 1987, lors du sa­lon CA Bike Show en Ca­li­for­nie. « Hey, Gary, quel­qu’un a eu la même idée que toi ! » Le Gary en ques­tion n’est autre que Gary Hel­frich, maître ca­dreur chez Fat Chance et co-fon­da­teur de Mer­lin Me­tal­works (qui s’ap­pelle en­core Kes­trel). Il est le sou­deur de ce qu’il croyait être le tout pre­mier cadre de VTT en ti­tane de l’his­toire, qu’il pré­sente sur ce sa­lon. Or, com­plè­te­ment à l’op­po­sé du hall, les frères (et soeur) Lyns­key ont rap­por­té de leur Ten­nes­see na­tal leur toute ré­cente pro­duc­tion de vé­los… qui est elle aus­si en ti­tane !

Le ti­tane n’est pas une nou­veau­té pour la fra­trie Lyns­key car South Eas­tern As­so­cia­ted Ma­chine, fon­dée par leur père en 1962, réa­lise toutes sortes de pièces dans tous les mé­taux pos­sibles (et in­ima­gi­nables pour l’in­dus­trie chi­mique). Le vé­lo ar­rive par un concours de cir­cons­tances : un ge­nou bles­sé de Da­vid Lyns­key exige qu’il fasse de la ré­édu­ca­tion. Da­vid s’ali­gne­ra en­suite en com­pé­ti­tion cy­cliste et rou­le­ra sur plu­sieurs ma­chines haut de gamme. Mais tou­jours in­sa­tis­fai­santes à ses yeux. « On doit pouvoir

faire mieux ! », se dit-il. En 1986, il ré­cu­père quelques tubes de ti­tane dans la fa­brique fa­mi­liale et réa­lise son pre­mier cadre. Puis un se­cond, jus­qu’à ce fa­meux sa­lon de 1987. Suite au suc­cès, une pre­mière pro­duc­tion de 10 cadres ti­tane est dé­ci­dée et lan­cée. Tous se­ront ven­dus dans la fou­lée, à 750 $ pièce. Li­tes­peed est né !

Les choses sé­rieuses dé­butent en 1988. Le temps que les pro­cé­dés de fa­bri­ca­tion se rodent et que la gamme s’étoffe, avec un vé­lo de route et un VTT qui nous in­té­resse plus par­ti­cu­liè­re­ment. Son cadre est en­tiè­re­ment en ti­tane. Plus pré­ci­sé­ment en 3al-2,5V. Les pattes sont en 6al-4V. En gros, comme le Mer­lin. Si ce n’est que Li­tes­peed pré­fère uti­li­ser plu­sieurs four­nis­seurs de tubes et mixer les qua­li­tés et spécificit­és de cha­cun : Haynes, Sand­vik… Certes, les sou­dures ne sont pas des plus ré­gu­lières mais elles sont réa­li­sées en une passe pour évi­ter de sur­chauf­fer les zones d’as­sem­blage. Le cadre est po­li, sa­chant que Li­tes­peed pro­po­se­ra plu­sieurs types de fi­ni­tion. Les tubes sont lé­gè­re­ment over­si­zed pour pal­lier la souplesse du matériau et of­frir un par­fait équi­libre entre confort et ren­de­ment, pour un poids de 1,4 kg ex­cep­tion­nel à l’époque. La fourche ti­tane mai­son n’est pas en­core com­mer­cia­li­sée et la fourche acier d’ori­gine a été tro­quée contre une IRD ti­tane. A no­ter : le frein avant IRD, à la puis­sance éton­nante.

En 1990, Li­tes­peed dé­colle. La marque dé­ve­loppe les pé­ri­phé­riques en ti­tane (po­tence, cintre, tige de selle…) et sous-traite dé­jà pour la ma­jo­ri­té des grandes firmes amé­ri­caines et mon­diales : Ma­rin, Al­pi­nes­tars, Ro­cky Moun­tain, Bas­so, De Ro­sa… Li­tes­peed de­vient le plus im­por­tant et le plus no­va­teur des pro­duc­teurs de cadres ti­tane amé­ri­cains, au point de ra­che­ter Mer­lin Me­tal­works, son concur­rent di­rect, en 2000 et de de­ve­nir, en 2011, consul­tant au­près de la NASA pour tout ce qui né­ces­site du ti­tane. Qui sait, on au­ra peut-être bien­tôt un VTT pour rou­ler sur Mars ? ■

1 1. Li­tes­peed en était à ses bal­bu­tie­ments avec des sou­dures en­core gros­sières. Mais la qua­li­té de fa­bri­ca­tion était dé­jà là ! 2. La fourche en ti­tane Li­tes­peed n’était pas en­core com­mer­cia­li­sée. La fourche IRD (In­ter­loc Ra­cing De­si­gn) en ti­tane, avec ses freins ori­gi­naux, fait par­fai­te­ment l’af­faire en ap­por­tant confort et puis­sance de frei­nage.

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.