A vé­lo (à as­sis­tance élec­trique), tout est plus beau !

Le vé­lo à as­sis­tance n’est pas une nou­veau­té en soi mais les avan­cées tech­no­lo­giques ont ren­du pos­sible son uti­li­sa­tion par un nombre tou­jours plus grand de pas­sion­nés.

Vélo Tout Terrain - - L 'ACTU DES REGIONS -

Le VTTAE est un VTT s’il res­pecte les li­mi­ta­tions de la norme eu­ro­péenne. Il est ain­si un vé­lo comme les autres et donc sou­mis aux mêmes règles.

La norme eu­ro­péenne pré­cise que seuls les cycles à as­sis­tance élec­trique doivent être do­tés d’une puis­sance no­mi­nale conti­nue maxi­male de 0,25 kW. L’ali­men­ta­tion est ré­duite pro­gres­si­ve­ment et fi­na­le­ment in­ter­rom­pue lorsque le vé­hi­cule at­teint une vi­tesse de 25 km/h (ou si le cy­cliste ar­rête de pé­da­ler). Dès lors que ces va­leurs sont dé­pas­sées, le vé­hi­cule est con­si­dé­ré comme un cy­clo-moteur.

Le VTTAE n’est plus un phé­no­mène isolé, on le re­trouve pro­po­sé par chaque (grande) marque, telle une ré­fé­rence. Il s’al­lège, de­vient plus joueur, bref, se dé­mo­cra­tise. La crois­sance an­nuelle des ventes laisse à pen­ser qu’on ver­ra ar­ri­ver de plus en plus d’uti­li­sa­teurs.

A la Fé­dé­ra­tion, les clubs par­tagent le plai­sir de voir ar­ri­ver de nou­veaux pra­ti­quants uti­li­sant un VTT mus­cu­laire ou un VTTAE. Le VTT à as­sis­tance élec­trique per­met d’al­ler plus loin, par­fois plus haut. C’est aus­si l’op­por­tu­ni­té, pour cer­tains, de sor­tir plus sou­vent, même après une jour­née de dur la­beur. Le VTTAE rend la mon­tée lu­dique et per­met à des pra­ti­quants plus che­vron­nés de par­ta­ger leurs sor­ties avec des dé­bu­tants ou des spor­tifs moins ré­gu­liers.

At­ten­tion à ne pas faire l’er­reur de pen­ser qu’un VTT à as­sis­tance élec­trique, « ce n’est pas du vé­lo ». Tous ceux qui ont pu es­sayer savent que sans pé­da­lage, on n’avance pas ! C’est pour ce­la qu’on trouve de plus en plus d’évé­ne­ments, dans nos clubs, in­vi­tant les usa­gers de VTTAE. Sur nos Bases VTT, le nombre de vé­los à as­sis­tance pro­po­sés à la lo­ca­tion est gran­dis­sant lui aus­si.

Au sein de la Fé­dé­ra­tion, la prise en compte de ces évo­lu­tions est cen­trale. Un tra­vail d’ac­com­pa­gne­ment est me­né au­près de nos clubs pour les aider dans les mo­da­li­tés d’ac­cueil de ses nou­velles pra­tiques.

Car si un VTTAE, c’est comme un VTT, les be­soins ne sont pas tou­jours les mêmes. Les très grands iti­né­raires ne sont pas en­core adap­tés aux bat­te­ries.

Et puis l’ar­ri­vée d’un grand nombre de nou­veaux pra­ti­quants im­plique un ac­com­pa­gne­ment et une for­ma­tion adap­tés, pour que tout le monde pro­fite au mieux de sa pas­sion, en toute sé­cu­ri­té.

Pre­nez con­tact avec un club de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de cy­clo­tou­risme pour al­ler dé­cou­vrir les sen­tiers au­tour de chez vous. C’est tel­le­ment plus sym­pa ! www.ff­ve­lo.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.