Vélo Tout Terrain

Critères de notation

-

Le rendement : Le rendement est souvent lié au poids du VTT et à sa résistance au roulement (pneumatiqu­es et roues). Mais c’est aussi le rapport entre l’effort fourni par le pilote et la vitesse à laquelle il roule.

Le confort : Le confort se définit selon plusieurs critères, à commencer par la position de pilotage. On dit qu’elle est confortabl­e lorsque la répartitio­n du poids du pilote sur ses trois points d’appui, à savoir les deux mains et le fessier, est équilibrée. Le confort peut aussi être évalué à partir de la capacité du VTT de filtrer les vibrations (par ses suspension­s ou par la qualité des tubes du cadre).

La maniabilit­é : On considère qu’un VTT est maniable lorsqu’il est capable de s’inscrire aisément dans une courbe de faible rayon et surtout de la conserver.

La stabilité : La stabilité d’un VTT s’évalue selon plusieurs critères mais le principal, c’est la capacité du vélo de rester en ligne quelle que soit la nature du terrain. En courbe, le VTT doit conserver sa trajectoir­e sans que le pilote ait à s’employer pour maintenir la ligne désirée. Il en est de même au freinage : le VTT ne rebondit pas de l’arrière et il reste en ligne. Autre point qui peut aider à la définir : en saut, le VTT doit garder le plus possible une position neutre, c’est-à-dire qu’il ne doit plonger ni sur l’avant, ni vers l’arrière.

Le rapport prix/équipement : Cette notion met en relation la qualité du cadre, la valeur de ses composants et le prix de vente de l’engin.

Newspapers in French

Newspapers from France