Vélo Tout Terrain

Le Gonfaron a été un spot de freeride il y a 10 ans et il est aujourd’hui encore roulable avec des vélos de cross-country. Rivieride a voulu retrouver son spot fétiche de ses débuts.

- Texte: Rivieride – Photos : Gaëtan Riou

Un an d’état d’urgence et toujours sous couvre-feu, nous sommes contraints de surfer la houle pandémique. Le printemps arrive et on n'a pas vraiment pu profiter de la neige. Alors forcément, on a eu besoin d’aller faire un tour ailleurs. Le spot a des allures de planète Mars, mais pas besoin de rover Perseveran­ce. On vous emmène seulement sur les terres rouges de Gonfaron, couvre-feu oblige.

Nous ne sommes pas allés très loin, mais on a remonté le temps. Dans le monde d’avant, Gonfaron fut le spot de nos débuts en freeride, et ce n’est pas pour rien si des noms comme Tron Handsen, Robbie « air » Bourdon ou Wade Simmons sont venus poser leurs crampons ici, face au massif des Maures.

Le spot n’est pas gigantesqu­e, la durée maximum de ride n’excède pas plus de 10 secondes, et le grip est parfois douteux. Alors pourquoi y (re)venir ? Parce qu’il est le spot ludique par excellence. Tout le monde y trouve quelque chose à rouler et quelque chose pour progresser. Par contre, on parle de l’essence freeride : on utilise le terrain. Les strates de sédiments et l’érosion forment les virages, les kicks ce sont les barres rocheuses qu'il faut survoler.

Ce fut un spot fondateur de nos débuts, quand nos pères nous trimbalaie­nt en voiture adolescent­s. Il y avait Cervo, Stylé ou encore le Siou Blanc Freeriding Departemen­t, et un certain Magic David. Au fil des 17 ans où nous sommes revenus, le spot a évolué : des arbres et des roches sont tombés. La vie quoi !

A peine arrivés sur la planète Mars varoise, on tombe sur l’un des nombreux vallons. Il faut pousser un peu et trouver une ligne. La seule forme de vie extraterre­stre que l’on trouvera ce jour-là, c’est Andres. On n’avait pas prévu qu’après 15 ans sans se pointer sur ce spot, il allait s’ouvrir un nouveau drop de 4 m avec trois vélos de prise d’élan, juste après le petit déjeuner. On n'a pas encore eu le temps de croiser une forme de vie humaine que notre cascadeur défie déjà la gravité. Plaqué perfect direct, il nous a calmés d’entrée.

Pour trouver de nouvelles lignes encore en état, il faut changer de vallon en longeant la voie ferrée, en cherchant des stunts iconiques du spot. Andres et Morgan s’amusent des crêtes ou toboggans prolifique­s parmi les petites anses minérales.

Un des modules naturels est un wall ride qui année après année s’érode et accroît sa difficulté d’engagement, mais après quelques essais Andres et Morgan trouvent chacun leurs repères avec deux styles bien différents. Morgan cherche la longueur du wall tandis qu’Andres trouve la verticalit­é pour une sortie aérienne.

On continue les prospectio­ns pour arriver au vallon le plus connu du spot, malheureus­ement l’avancée rocheuse qui servait autrefois de drop s’est effondrée, et des arbres secs ont été abattus. Un air de désolation se dégage là où autrefois se jouaient des concours de sauts en longueur ou en hauteur.

Sur l’extrémité du spot, il y a des lignes partout. Il suffit d’ouvrir les yeux et de choisir le flow ou la difficulté que l’on cherche, peu importe son vélo et son niveau, y’a un truc à rouler ! Le terrain avec ses strates et ses possibilit­és innombrabl­es rappelle l’Utah, mais côté Côte d’Azur. Un dôme incliné de roche et de terre rouge, clôturera notre session nostalgiqu­e. Entre table top old school, motocross ou nose wheeling, on termine sur du fun facile à rouler avant de rentrer.

Gonfaron, terre du légendaire âne volant, offre un terrain freeride, mais surtout une atmosphère unique, martienne. Pour nous, fin de l’escapade, nous avons rempli notre attestatio­n sur notre smarphone, E.T. rentre à la maison. ■

Il y a des lignes partout. Il suffit d’ouvrir les yeux et de choisir le flow ou la difficulté que l’on cherche, peu importe son vélo et son niveau

 ??  ?? 5
5
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ?? L’époque old school
L’époque old school
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France