Job Leur food­truck est de­ve­nu leur fonds de com­merce

Pour se faire connaître, pour mettre leurs re­cettes à la por­tée de tous ou pour col­ler au nou­veau dogme de la street food, grands chefs et ap­pren­tis cui­si­niers ont ins­tal­lé leur cui­sine dans la rue.

Vie Pratique Féminin - - SOMMAIRE - Par Ma­rie Ga­bet

Des pro­duits de qua­li­té et une cui­sine de choix à pe­tit prix, voi­là le cre­do de ces ca­mions iti­né­rants, qui comptent bien prou­ver que la gas­tro­no­mie de trot­toir ne se can­tonne pas aux ham­bur­gers (ou alors su­per gour­mands !), et que l’on peut man­ger vite et bien. Épau­lés par l’as­so­cia­tion Street food en mou­ve­ment de Thier­ry Marx, les food­trucks se mul­ti­plient à Pa­ris et en pro­vince, le sou­tien des grands chefs et la pro­messe de bons plats en prime. Ils y pro­posent une cui­sine contem­po­raine, at­trac­tive et équi­li­brée, concoc­tée, pour la plu­part à par­tir de pro­duits bios ou fer­miers.

Un bu­si­ness vite sur pieds

L’avan­tage pour ces pro­prié­taires de « ca­mions fu­mants » ? Outre le plai­sir de sillon­ner les villes à la ren­contre de leur clien­tèle, c’est avant tout le faible in­ves­tis­se­ment ( par rap­port à l’ou­ver­ture d’un res­tau­rant or­di­naire) qui sé­duit les chefs cui­si­niers. Au Pays basque, deux amis sur­feurs ont ten­té l’aven­ture. À bord de leur « Broc’olis », ils sillonnent les routes d’An­glet à Bayonne, pour pro­po­ser des plats frais, à con­som­mer en ter­rasse ou à em­por­ter. On peut y dé­gus­ter une sa­lade d’as­perge et un es­pu­ma de ba­con pour 3,50 €, ou en­core un mer­lu grillé pour 7,50 €. Le food­truck leur a per­mis de lan­cer leur ac­ti­vi­té sans prendre trop de risques fi­nan­ciers, et c’est un suc­cès…

Tour de France des meilleures adresses

• 2 filles 1 ca­mion, Pa­ris. On aime la di­ver­si­té de la carte.

• Ak­lé, Lyon. Le spé­cia­liste de la cui­sine li­ba­naise.

• C’est quoi ce Truck, Caen. Sa­lades de sai­son, frites mai­son et bons fro­mages à la carte.

• Bag’in, Bor­deaux. Que des ba­gels pour moins de 8 €.

• La Crêpe qui roule, entre Aix et Mar­seille. Ga­lettes au blé noir et crêpes su­crées gour­mandes.

• ACDC sur le pouce, Tarbes. Pour des bur­gers et sand­wichs 100 % mai­son. Re­trou­vez la liste com­plète sur Ea­sy­food­truck.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.