Make-up Je dé­gaine… mes 10 armes bonne mine

Un teint par­fait, lu­mi­neux et sans ef­fet masque, on en rêve. On sort donc ses plus belles car­touches pour en­sor­ce­ler l’hiver.

Vie Pratique Féminin - - SOMMAIRE - Par Cé­line Mol­let

L’en­lu­mi­neur, ra­vi­veur d’éclat

Cet ou­til est l’al­lié de toutes les car­na­tions ! En fluide, crème ou stick, il est constel­lé de par­ti­cules iri­des­centes qui ac­crochent la lu­mière et rendent le teint dé­li­ca­te­ment satiné. Po­sez-le par pe­tites touches avec la pulpe du doigt, sur peau hy­dra­tée et non ma­quillée. Ci­blez les zones bom­bées du vi­sage : pom­mettes, ar­cades… Ap­pli­quez en­suite votre fond de teint ou BB cream, en évi­tant l’en­droit où vous avez po­sé l’en­lu­mi­neur. Autre op­tion : mélangez une perle d’en­lu­mi­neur à une goutte de fond de teint. Et po­sez le mé­lange sur les mêmes zones que pré­cé­dem­ment. La peau rayonne.

Nos chou­chous :

1 Stick illu­mi­na­teur, 39 €, Shu Uemura.

2 Il­lu­mi­na­tor Hot Sand, 30 €, Nars.

La base de teint, super cor­rec­trice

Ma­giques, ces fluides tein­tés axés sur la com­plé­men­ta­ri­té des cou­leurs agissent comme des trans­for­ma­teurs de teint. Co­lo­rés dans le tube, ils de­viennent im­per­cep­tibles une fois sur le vi­sage. Choi­sis­sez la cou­leur en fonc­tion de l’ob­jec­tif vi­sé. Du vert pour neu­tra­li­ser les rou­geurs. Du rose pour dé­gri­ser le teint. Du mauve, pour ra­fraî­chir les teints asia­tiques. De l’oran­gé, pour ap­por­ter un voile de bonne mine… Ces bases s’ap­pliquent uni­for­mé­ment sur l’épi­derme, après le soin de jour et avant le fond de teint si vous en por­tez. Elles peuvent aus­si s’uti­li­ser seules. En­vie de ga­gner du temps ? Mélangez-en une noi­sette à un peu de crème de jour, et ap­pli­quez l’en­semble en un seul geste.

Nos chou­chous :

3 Base de teint stu­dio, 14,99 €, Nyx Cos­me­tics.

4 Base de teint HD mi­cro­per­fec­tion, 31,90 €, Make up for ever.

La poudre se­conde peau, dou­ceur na­tu­relle

Si vous rê­vez d’un grain de peau ve­lou­té, mais n’êtes pas adepte des fonds de teints ou crèmes tein­tées, les poudres nouvelle gé­né­ra­tion sont faites pour vous. Ul­tra fines, elles s’ap­pliquent en un éclair à l’aide d’un pin­ceau ka­bu­ki et donnent l’illu­sion d’une peau na­tu­rel­le­ment mate vierge de tout ma­quillage. As­tu­cieuses, elles per­mettent aus­si les re­touches en cours de jour­née, même par-des­sus le fond de teint, sans créer de sur­épais­seur.

Notre chou­chou :

5 Vi­ta­lu­mière Fond de teint poudre libre et son pin­ceau ka­bu­ki, 66 €, Cha­nel.

Pour celles qui ont plus de choses à ca­cher, le fond de teint com­pact est le meilleur al­lié. Loin des ma­tières épaisses d’au­tre­fois, les compacts nouvelle gé­né­ra­tion sont plus souples et plus confor­tables. Leur fi­ni est mo­du­lable, se­lon l’ou­til d’ap­pli­ca­tion uti­li­sé. Si vous avez en­vie d’une cou­vrance op­ti­male, uti­li­sez une éponge que vous au­rez hu­mi­di­fiée au préa­lable. Si vous vou­lez un ré­sul­tat moins sou­te­nu, pré­fé­rez une éponge sèche. En­fin, pour un ef­fet ul­tra light, ba­layez votre fond de teint avec un pin­ceau, puis dif­fu­sez-le sur le vi­sage.

Nos chou­chous :

6 Com­pact na­tu­rel Per­fec­teur, 40 €, Shi­sei­do. 7 An­ti-blemish fond de teint poudre, for­mule SOS, 29,50 €, Cli­nique.

L’an­ti­cernes, dé­fa­ti­gant ex­press

Pas de teint par­fait sans un re­gard vif et re­po­sé. Si vous man­quez de som­meil ou de va­cances, dé­gai­nez l’arme fa­tale : l’an­ti­cernes. À ap­pli­quer au coin in­terne de l’oeil, tout le long du cerne, il ca­moufle les zones d’ombre et les pe­tites veines ap­pa­rentes. Évi­tez de le po­ser trop près de l’oeil, afin de ne pas ra­pe­tis­ser le re­gard. Évi­tez éga­le­ment de poudrer pour ne pas mar­quer les ri­dules du contour de l’oeil.

Notre chou­chou :

8 In­faillible stick cernes, 8,70 €, L’Oréal Pa­ris.

La poudre de so­leil, spé­cial peau do­rée

Si vous avez en­vie de ré­chauf­fer votre mine, tri­chez avec un voile de poudre de so­leil. Choi­sis­sez-la un ou deux tons plus fon­cée que votre car­na­tion. Ap­pli­quez-la au gros pin­ceau sur les pour­tours du vi­sage. Des tempes, vers les mâ­choires, puis du front vers les pom­mettes. Es­suyez en­suite votre pin­ceau sur le front, à la li­sière du cuir che­ve­lu, là où tape na­tu­rel­le­ment le so­leil.

Notre chou­chou :

9 Teint Idéal poudre bron­zante, 23,60 €, Vi­chy.

Le pin­ceau éclat, mon em­bel­lis­seur

Que vous soyez ou non adepte du fond de teint, ce pro­duit ma­lin agit comme un ef­fa­ceur de fa­tigue. Lé­gè­re­ment plus clair que la car­na­tion, il est ca­pable

de gom­mer toutes les zones d’ombre du vi­sage : cernes, ailes du nez, des­sous de la lèvre, sillon na­so­gé­nien. Uti­li­sé seul, il vous per­met de vous pas­ser de fond de teint si vous avez un grain de peau ni­ckel. Ap­pli­quez une pointe de pro­duit et es­tom­pez à l’aide de l’em­bout pin­ceau. Si vous uti­li­sez un fond de teint ou une BB cream, po­sez-le par-des­sus, et n’hé­si­tez pas à en re­mettre en cours de jour­née pour les re­touches.

Notre chou­chou :

10 Teint mi­racle Sty­lo, 32,50 €, Lan­côme.

Le blur, pro­duit mul­ti­fonc­tions

En un seul geste, ce pro­duit hy­bride uni­fie le teint, floute les ri­dules et im­per­fec­tions, dé­fa­tigue les traits. Son se­cret ? Une tex­ture lé­gère comme de l’eau, sub­ti­le­ment tein­tée qui donne l’illu­sion d’un teint frais. Ses mi­cro­sphères filtrent la lu­mière pour re­créer un grain de peau par­fai­te­ment lisse. Un sans-faute. Seul ou sous le fond de teint, c’est le se­cret belle peau.

Nos chou­chous :

11 Ba­by Skin, 12,45 €, 12 Ge­mey-May­bel­line. BB crème + blur, 10,90 €, Gar­nier.

Le fond de teint poids plume, uni­fiant éva­nes­cent

Lé­gères, les for­mules der­nier cri sont de vé­ri­tables se­condes peaux, gage d’un teint uni­forme. Quelques gouttes suf­fisent pour créer un maillage presque im­per­cep­tible à la sur­face de la peau. L’as­tuce : in­utile d’en ap­pli­quer sur tout le vi­sage. Concen­trez-vous sur les zones qui manquent d’ho­mo­gé­néi­té comme les joues, les ailes du nez et fon­dez la ma­tière au maxi­mum.

Nos chou­chous :

13 Teint Encre de peau, 47,50 €, Yves Saint Laurent. 14 True Ra­diance, 40 €, Cla­rins.

Le blush, spé­cial mine fraîche

Un voile de rose ou d’oran­gé ap­pli­qué en rond sur le bom­bé de la joue ré­veille ins­tan­ta­né­ment la mine et donne au vi­sage un as­pect plus pul­peux. Celles qui ont une fi­gure un peu ronde l’ap­pli­que­ront plu­tôt « en vir­gule », de la tempe vers la joue. Si vous avez un doute sur la cou­leur, pré­fé­rez un bois de rose, une va­leur sûre qui convient à toutes les car­na­tions.

Notre chou­chou :

15 Blush mé­moire de forme, 36 €, Gi­ven­chy.

7

9

8

c d e f

b

a

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.