Cour­rier des lec­teurs

Na­dine Ry­ck­waert, psy­cho­logue et sexo­logue, ré­pond chaque mois à vos ques­tions les plus in­times.

Vie Pratique Féminin - - SOMMAIRE -

Per­due sur les sites de ren­contre…

Je me suis ins­crite sur des sites In­ter­net pour es­sayer de trou­ver l’amour. Mais je n’ar­rive pas à me dé­ci­der, il y a tel­le­ment de choix que ça com­plique ma dé­ci­sion.

Mar­tine, 61 ans

Pour op­ti­mi­ser ces sites, mieux vaut se po­ser des li­mites. Trop d’op­tions in­hibent notre ca­pa­ci­té dé­ci­sion­nelle et ré­duisent notre sa­tis­fac­tion. Di­mi­nuez le nombre des cri­tères, évi­tez de les com­bi­ner tous (la taille et la cou­leur des yeux et les loi­sirs com­muns, etc.), as­trei­gnez-vous à ne contac­ter qu’une per­sonne sur 20 pro­fils consul­tés par exemple, pré­fé­rez ap­pro­fon­dir un pro­fil plu­tôt que d’en com­pa­rer plu­sieurs. Sa­chez aus­si que les pa­ra­mètres phy­siques sont plus fa­ciles à me­su­rer mais ne per­mettent pas d’éva­luer la com­pa­ti­bi­li­té des sen­ti­ments.

Com­ment res­sen­tir l’ex­tase ?

Je manque sou­vent de dé­sir, alors que j’aime ma com­pagne et que je la trouve très belle. Une fois, après avoir fait un ma­nège à sen­sa­tion dans un parc d’at­trac­tions, j’ai res­sen­ti un très fort dé­sir et nous avons pu faire l’amour de ma­nière sa­tis­fai­sante.

Lu­do­vic, 38 ans.

Cer­taines si­tua­tions avec une forte sti­mu­la­tion émo­tion­nelle peuvent aug­men­ter votre dé­sir sexuel : pra­ti­quer des ac­ti­vi­tés ex­ci­tantes, la proxi­mi­té du dan­ger, voire de la mort, peuvent pro­duire les mêmes symp­tômes que le dé­sir (ta­chy­car­die, trem­ble­ments, ten­sion émo­tion­nelle…) et in­duire ce­lui-ci dans les heures qui suivent. Plus sim­ple­ment, voir un film à sus­pense ou faire un tour de mo­to peut vous rap­pro­cher et vous sti­mu­ler.

Mon petit gar­çon m’im­pres­sionne par son sé­rieux

J’ai vu mon fils de 4 ans en­sei­gner à sa pe­tite soeur ce qu’il avait ap­pris à l’école le jour même. Il semble pé­da­gogue et plus pa­tient que moi ! Et comme elle l’admire beau­coup, elle l’écoute plus que moi. Est-ce ha­bi­tuel chez un en­fant aus­si jeune ? Aude, 27 ans.

Dès un an et de­mi les en­fants peuvent en­sei­gner et, à par­tir de 4 ou 5 ans, votre en­fant éva­lue ce que l’autre sait. Il adapte alors son aide : il iden­ti­fie l’in­for­ma­tion qui manque à l’autre, il a la bonne at­ti­tude pour l’ai­der et il éva­lue en­suite si son élève maî­trise bien la tâche en­sei­gnée. Si en plus votre fille admire et imite son frère, la trans­mis­sion est fa­ci­li­tée. C’est une chance !

J’ai si peur de la perdre…

Quand ma femme veut faire quelque chose toute seule je ne peux m’em­pê­cher de la suivre : en­trer dans la salle de bains quand elle s’épile, lui en­voyer des SMS dans la jour­née jus­qu’à ce qu’elle ré­ponde, at­tendre qu’elle rentre le soir quand elle sort avec ses amies. Je suis fou d’elle et elle me trouve étouf­fant. J’ai peur qu’elle réa­lise que je ne suis pas as­sez bien pour elle et qu’un autre homme la sé­duise. J’ai be­soin qu’elle me ras­sure chaque jour. Ré­mi, 39 ans.

Votre in­sé­cu­ri­té et votre manque de confiance en vous risquent de l’op­pres­ser, l’épui­ser. Et lui don­ner en­vie de s’éva­der, un peu ou beau­coup. Vous êtes ac­cro­ché à elle et elle vous suf­fit. Mais votre femme ne peut pas vous ras­su­rer pro­fon­dé­ment. Votre peur d’être rem­pla­cé, d’être sub­sti­tuable, re­flète votre sen­ti­ment de man­quer de va­leur et ce­la peut être amé­lio­ré en thé­ra­pie. Et ain­si fa­ci­li­ter et al­lé­ger votre re­la­tion de couple.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.