J’ap­porte la touche fi­nale

Vie Pratique Féminin - - 2 MOIS POUR -

On y est presque ! Il ne nous reste plus qu’à peau­fi­ner la dé­co et, éven­tuel­le­ment, com­plé­ter avec un ou deux meubles neufs s’ils ve­naient à man­quer.

Je fais mes der­niers achats

At­ten­tion : comme tou­jours, on part avec une liste pour ne pas ache­ter n’im­porte quoi. « Avant de par­tir faire les ma­ga­sins, il faut faire une liste très claire de tous les be­soins pour ne pas trop dé­pen­ser. Il faut aus­si bien tout me­su­rer ! » Par exemple : « J’ai be­soin d’un meuble de tant de cen­ti­mètres par tant de cen­ti­mètres pour la fonc­tion meuble de té­lé. » Et une fois sur place, on tâche, en­core une fois, de res­ter ob­jec­tif, sur­tout si on veut vendre ou louer. On ar­rête de dire « Moi je » ou « J’adore, c’est trop mi­gnon ». « On ne craque pas sur une forme bi­zarre : on va à l’es­sen­tiel, aux choses pures. Le prin­cipe du home sta­ging, c’est d’ar­ri­ver à ef­fa­cer les meubles pour mettre en va­leur les vo­lumes et mètres car­rés d’un bien. Il ne faut pas que l’oeil ac­croche les meubles car ce n’est pas ce­la qu’on vend ou loue. Il faut faire sobre et que ça parle au plus grand nombre. » On se fe­ra plai­sir une fois le nou­veau bien ache­té.

Je dé­core

Ça y est, les meubles sont bien à leur place, voi­ci donc ve­nue l’étape tant at­ten­due : la dé­co­ra­tion. « C’est la touche fi­nale, se ré­jouit So­phie. Et en­core une fois, ce n’est pas une ques­tion d’ar­gent, c’est un en­semble : une simple paire de ri­deaux blancs peut tout chan­ger. » Si on a op­té pour des murs blancs et des meubles sobres, c’est là que peuvent in­ter­ve­nir les touches de cou­leur. On pense aux cadres, aux plaids et aux abat-jour, mais aus­si aux ta­pis, ri­deaux, cous­sins et des­sus de lit, qui vont don­ner du style à nos pièces. « On peut par exemple mettre un plaid blanc sur le ca­na­pé, qui va nous coû­ter 19 eu­ros chez Alinéa, deux ou trois cous­sins du mo­ment pour ap­por­ter un peu de cou­leur et de gaie­té et ren­voyer une image mo­derne. » Pour ca­mou­fler les dé­fauts d’un meuble, on peut aus­si ve­nir po­ser un pe­tit vase sym­pa. « Même chose pour une table abî­mée : on peut mettre de jo­lis sets de table. De toute fa­çon, on ne les vend pas, c’est juste pour faire bonne im­pres­sion. » Der­nier conseil de notre spé­cia­liste : sur­tout, on ou­blie la toile ci­rée !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.