Amour

10 conseils pour mettre toutes les chances de votre cô­té

Vie Pratique Féminin - - SOMMAIRE - Par Xa­vier Beau­nieux

Sites de ren­contres, 10 conseils pour mettre toutes les chances de mon cô­té

Si le lieu de tra­vail et les soi­rées entre amis res­tent des va­leurs sûres pour trou­ver l’âme soeur, les sites de ren­contres font dé­sor­mais par­tie de la love sto­ry. Le hic, c’est qu’il n’est pas tou­jours fa­cile de dé­ni­cher le prince char­mant par­mi tous les cra­pauds qui pul­lulent sur In­ter­net. No stress, on vous dit com­ment faire… Mi­sez sur le bon site

Tin­der, Adop­teun­mec, Mee­tic, Ba­doo, At­trac­tive World… Ce ne sont pas les sites de ren­contres qui manquent ! Le pro­blème se­rait plu­tôt de sa­voir le­quel choi­sir. Si vous êtes ro­man­tique, évi­tez Tin­der. Vous vou­lez un mec qui soit le so­sie de votre ex ? Faites un tour sur Match.com Qui croit au pe­tit Jé­sus ? Ins­cri­vez-vous sur Theo­to­kos·fr Plus jeune que vous ? Es­sayez Cou­gars-ave­nue.

Choi­sis­sez bien votre photo de pro­fil

Sur les sites de ren­contres, 71 %* des ins­crits at­tachent plus d’im­por­tance à la photo de pro­fil qu’aux loi­sirs ou au mé­tier. Il faut donc faire ra­pi­de­ment bonne im­pres­sion. Soyez au­then­tique, na­tu­relle et sou­riante. Si la photo de plain-pied reste un must, les sel­fies et « Mys­pace angles » (ma­nière de te­nir l’ap­pa­reil photo à bout de bras) plaisent aus­si. Évi­tez les photos pé­ri­mées (vous il y a dix ans), re­tou­chées (vous en mode Pho­to­shop), kitsch (vous avec votre chien), vul­gaires (vous en pe­tite te­nue), bi­zarres (vous avec votre ex). Pire qu’une photo ratée ? Pas de photo du tout ! En­fin, si à vos yeux seule compte la beau­té in­té­rieure, es­sayez Blind Me : les photos de pro­fil y sont flou­tées. Ce n’est qu’à me­sure que vous conver­se­rez avec un homme que vous dé­cou­vri­rez son vi­sage. Et lui, le vôtre. * Source : Mee­tic.

Soi­gnez votre texte de pré­sen­ta­tion

On ne vous de­mande pas une au­to­bio­gra­phie mais de vous pré­sen­ter en quelques lignes : faites court et per­cu­tant. Dé­cri­vez-vous et pré­ci­sez ce que vous

re­cher­chez dans une re­la­tion. Soyez po-si-ti-ve. Évo­quer votre so­li­tude re­bu­te­ra vos pré­ten­dants po­ten­tiels. Vé­ri­fiez votre or­tho­graphe. À pros­crire aus­si : les smi­leys (vous n’avez pas 15 ans) et les ha­sh­tags (#tro­pen­vie­de­te­ren­con­trer). En­fin, op­tez pour un pseu­do qui ne soit ni trop ano­nyme (« lau­ren­ce­du77 »), ni trop hot (« Sexy­so­phie ») ni cu­cul la pra­line (« pe­ti­te­prin­cesse »).

Sor­tez du lot !

Les pla­ti­tudes et les cli­chés, lais­sez ça aux autres. Pour ob­te­nir ra­pi­de­ment une ré­ponse au pre­mier mes­sage que vous en­ver­rez, per­son­na­li­sez votre phrase d’ac­croche. En re­bon­dis­sant sur une info de son pro­fil, vous ti­tille­rez, in­tri­gue­rez, amu­se­rez… bref, in­té­res­se­rez l’autre.

Zap­pez les bou­lets

Si un mec est pé­nible sur In­ter­net, ça ne risque pas de s’ar­ran­ger dans la vraie vie… Ban­nis­sez les « bô­goss­du75 » et autres « char­mant, sportif et gâ­té par Mère Na­ture au ni­veau de la bra­guette ». Moins fa­ciles à re­pé­rer, les « se­rial fu­ckers », qui ac­cu­mulent les conquêtes. Si un homme se montre pres­sant et qu’il se trompe de pré­nom quand il vous écrit (parce qu’il vous a en­voyé un mes­sage adres­sé à une autre), mé­fiance.

Gar­dez une part de mystère

N’en dites pas trop. Au dé­but, vous vous li­mi­te­rez à quelques in­for­ma­tions im­por­tantes. Plu­tôt que d’éta­ler votre in­ti­mi­té, mieux vaut pro­cé­der par pe­tites touches, fa­çon strip-tease. Votre pré­ten­dant doit res­ter sur sa faim (pour mieux vous dé­gus­ter en­suite !).

Res­tez vous-même

Ne vous in­ven­tez pas une vie dans le seul but de plaire. Si votre his­toire marche, vous vous re­trou­ve­rez em­pê­trée dans vos men­songes. Et votre par­te­naire au­ra tôt fait de le dé­cou­vrir…

Tem­po­ri­sez

Tout va plus vite sur In­ter­net ! Mais en pre­nant votre temps (pour ré­pondre ou ac­cep­ter un ren­card), vous pro­lon­ge­rez la phase de sé­duc­tion. Ne ré­pon­dez pas à ses SMS à la se­conde mais ne le lais­sez pas non plus poi­reau­ter trois se­maines s’il veut vous ren­con­trer. En­fin, ne vous in­ter­di­sez pas de faire d’autres ren­contres avant d’avoir vu votre prince char­mant 2.0 en chair et en os. On ne sait ja­mais…

Adap­tez votre stra­té­gie

Si vous ne re­ce­vez pas as­sez de mes­sages ou que les hommes qui vous contactent ne ré­pondent pas à vos at­tentes, pro­cé­dez à quelques ajus­te­ments : chan­gez votre photo, votre phrase d’ac­croche… À moins que ce soit le site sur le­quel vous êtes ins­crite qui ne vous cor­res­ponde pas. Dans ce cas, chan­gez de crè­me­rie !

Soyez sé­lec­tive (mais pas trop !)

Le mec idéal n’existe pas ! En vous fo­ca­li­sant sur ses (mau­vais) goûts mu­si­caux ou ses men­su­ra­tions, vous ris­que­riez de pas­ser à cô­té d’une belle his­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.