Mon as­siette min­ceur

Notre dé­fi ? Man­ger équi­li­bré et se faire plai­sir avec une as­siette hy­po­ca­lo­rique. En choi­sis­sant les bons ali­ments, c’est fa­cile. La preuve.

Vie Pratique Féminin - - SOMMAIRE - Par Lau­ren Ou­dart

Gourmandis­e et éner­gie à moins de 200 ca­lo­ries

LE PO­TI­RON POUR L’ÉNER­GIE

En plus d’être peu ca­lo­rique, c’est une mine d’or nu­tri­tion­nelle : riche en fibres, gor­gé de bê­ta­ca­ro­tène, de vi­ta­mine C et pro­vi­ta­mine A, il par­ti­cipe au bon fonc­tion­ne­ment du tran­sit, aide au mé­ta­bo­lisme du fer et booste le sys­tème im­mu­ni­taire… C’est donc un su­per­a­li­ment lorsque les pre­miers vi­rus ar­rivent ! Une rai­son de plus pour fondre pour son goût de châ­taigne.

LE QUI­NOA POUR LES PRO­TÉINES

Pseu­do-cé­réale, le qui­noa est en réa­li­té un lé­gume à feuilles ! Son in­dice gly­cé­mique bas et ses mul­tiples ver­tus font de lui l’al­lié min­ceur par ex­cel­lence. Sans glu­ten, il convient aux in­to­lé­rants et se ré­vèle très di­geste. Riche en pro­téines vé­gé­tales (il peut tout à fait rem­pla­cer un mor­ceau de viande blanche !), en mi­né­raux, en fer et en ma­gné­sium, il évite les pe­tits coups de mou.

L’AP­PORT ÉNER­GÉ­TIQUE ÀLALOUPE

80 g de qui­noa cuit : 95 kcal 100 g de po­ti­ron : 56 kcal 50 g d’épi­nards frais : 12 kcal 1 c. à soupe de vi­nai­grette : 25 kcal

LA RE­CETTE

Faites cuire le qui­noa préa­la­ble­ment rin­cé, dans une eau bouillante pen­dant 20 mi­nutes. Cou­pez le po­ti­ron en tranches as­sez fines et faites-les griller dans une poêle chaude. Dans une as­siette, dis­po­sez le qui­noa, les tranches de po­ti­ron et agré­men­tez de feuilles d’épi­nards crues. As­sai­son­nez avec une vi­nai­grette aux agrumes. Pour une sa­lade plus riche, ajou­tez des dés de pou­let !

L’ÉPINARD POUR LES VI­TA­MINES

Ce « lé­gume de Po­peye » n’a pas usur­pé sa ré­pu­ta­tion. C’est une bonne source de fer, mais sur­tout de vi­ta­mines C et E et de ma­gné­sium. Un tré­sor vé­gé­tal qui ap­porte force et vi­ta­li­té tout en étant peu ca­lo­rique !

L’AS­TUCE ANTIGASPI

Tout est bon dans le po­ti­ron ! En plus de sa peau, ses graines sont aus­si co­mes­tibles ! Rin­cezles, sé­chez-les et tor­ré­fiez-les lé­gè­re­ment à la poêle. Par­se­mées sur votre sa­lade, elles lui don­ne­ront du cro­quant et ap­por­te­ront un pe­tit goût irrésistib­le de noi­sette !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.