La per­ma­cul­ture, l

à pro­fi­ter de cer­tains prin­cipes d’au­to­ré­gu­la­tion créés par la na­ture et à les

Vie Pratique Feminin - - DÉCOUVERTE - ,

Est-il juste ques­tion de jar­di­ner sans mo­teur ?

Non, il y a éga­le­ment un rap­pro­che­ment fort avec le jar­di­nage bio­lo­gique/au na­tu­rel. En per­ma­cul­ture, on n’uti­lise pas de pes­ti­cides. Il n’est pas ques­tion de rem­pla­cer un pro­duit chi­mique par un pro­duit na­tu­rel, c’est une nou­velle concep­tion qui est mise en place. Tout l’environnement du jar­din est re­pen­sé avec des ro­ta­tions dif­fé­rentes, du paillage, l’uti­li­sa­tion de fleurs pour at­ti­rer les in­sectes auxi­liaires, le com­post….

Paillage, com­post, fleurs… les trois bons gestes pour dé­bu­ter ?

Ce sont des ac­tions es­sen­tielles. En cou­vrant le sol, le paillage va pro­té­ger les mi­cro-or­ga­nismes, don­ner à man­ger aux vers de terre, em­pê­cher l’éva­po­ra­tion d’eau et évi­ter de de­voir trai­ter par la suite. Les auxi­liaires rem­pla­ce­ront les in­sec­ti­cides et le com­post va per­mettre de fer­ti­li­ser cor­rec­te­ment, sans risque de sur­fer­ti­li­sa­tion. Sur le su­jet, Blaise Le­clerc a pu­blié Le Grand Livre de la per­ma­cul­ture (Le­duc.s édi­tions) ain­si que Le Sol en per­ma­cul­ture (éd. Terre vi­vante).

PRENDRE LE TEMPS D’AP­PRENDRE

La per­ma­cul­ture a le vent en poupe, les conseils fleu­rissent (et c’est une très bonne nou­velle), mais sou­ve­nez-vous que la meilleure mé­thode de per­ma­cul­ture se­ra celle qui se­ra adap­tée à VOTRE ter­rain. Do­cu­men­tez-vous et, sur­tout, ob­ser­vez ! « Si nous vou­lons ap­prendre à conce­voir et à mettre en oeuvre des éco­sys­tèmes ha­bi­tés du­rables, alors la na­ture est le meilleur pro­fes­seur que nous puis­sions avoir, af­firme Gré­go­ry Der­ville dans La Per­ma­cul­ture, en route pour la tran­si­tion éco­lo­gique

(éd. Terre vi­vante). Tant que nous ne sommes pas dans cette pos­ture d’ob­ser­va­tion, nous res­sem­blons à quel­qu’un qui vi­vrait dans une im­mense bi­blio­thèque sans ja­mais ou­vrir au­cun livre. » L’OU­TIL IN­CON­TOUR­NABLE : LA GRELINETTE Ou­bliez la bêche clas­sique, qui dé­struc­ture la terre en la re­tour­nant. Pré­fé­rez cette sorte de fourche à deux manches qui se conten­te­ra d’ameu­blir le sol. Un ou­til plus res­pec­tueux de votre environnement (et de votre dos !).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.