Pour res­ter zen au quo­ti­dien

Vie Pratique Feminin - - SOMMAIRE - PAR MAËLYS PEITEADO

Tra­vail, vie per­son­nelle… toutes sortes de si­tua­tions du quo­ti­dien peuvent être source d’an­goisse et de stress. À long terme, ce­la se ré­per­cute sur votre bien-être. Alors tour­nez-vous vers les (très) nom­breuses plantes qui vous ai­de­ront à pas­ser ces mau­vais mo­ments. La liste des plantes connues pour apai­ser les nerfs est longue : tilleul, gin­seng, ca­mo­mille al­le­mande, peu­plier tremble, hou­blon, aubépine, mar­ron­nier rouge, pru­nus… En dé­coc­tion, en in­fu­sion, en huile es­sen­tielle, pour des épi­sodes ner­veux pas­sa­gers, in­ex­pli­qués ou ré­cur­rents, il y en a pour tous les pro­fils. LES PLANTES REINES

Par­mi les plus ef­fi­caces : la clas­sique va­lé­riane, consom­mée en dé­coc­tion ou en tein­ture mère, pour agir sur les sti­mu­li res­pon­sables du stress, ou la pas­si­flore, un an­xio­ly­tique na­tu­rel. Mais aus­si la bour­rache, qui sti­mule les glandes sur­ré­nales res­pon­sables de la ges­tion du stress.

Pen­sez éga­le­ment au pa­vot de Ca­li­for­nie – qui peut être très puis­sant (à uti­li­ser avec mo­dé­ra­tion donc) –, sé­da­tif et anal­gé­sique, ca­pable de di­mi­nuer l’an­xié­té comme d’en­dor­mir pro­fon­dé­ment pen­dant un épi­sode de stress in­tense.

Les An­ciens sur­nom­maient plante qui la bour­rache « la rend heu­reux ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.