Pen­dant l’ex­po­si­tion : DOMPTER LES UV

Vie Pratique Feminin - - VERTEMENT BELLE | BEAUTÉ -

Im­pen­sable d’ou­blier sa crème SPF 50 (SPF 30 mi­ni­mum, et à condi­tion d’avoir dé­jà la peau pré­pa­rée), for­mu­lée avec un filtre mi­né­ral d’ori­gine na­tu­relle (comme le di­oxyde de ti­tane, qui ré­flé­chit les UV), et évi­dem­ment ré­sis­tante à l’eau. Les fans de la tex­ture huile se tour­ne­ront vers les huiles so­laires conte­nant des ac­tifs vé­gé­taux hyper-hy­dra­tants et riches en vi­ta­mine E comme la co­co, l’ar­gan voire des ex­traits de zan­thoxy­lum, une plante asia­tique re­con­nue pour ses ver­tus apai­santes. Pré­ve­nir, pour moins gué­rir… Quels filtres avez-vous choi­si afin de res­pec­ter la charte bio ? Le bio n’au­to­rise que deux filtres so­laires, qui sont deux filtres d’ori­gine mi­né­rale : le di­oxyde de ti­tane et l’oxyde de zinc. Nous uti­li­sons du di­oxyde de ti­tane sans na­no­par­ti­cules.

De quoi sont com­po­sés vos so­laires ?

Nos so­laires (laits et gels) sont à base d’ex­traits de baies de go­ji, d’huile de ka­ran­ja, de beurre de ka­ri­té ou en­core d’huile de jo­jo­ba, ce qui leur per­met, entre autres, d’être très nour­ris­sants.

Les pro­duits so­laires bio se conservent-ils moins long­temps que les non-bio ?

En gé­né­ral, oui. Nous sommes sur des for­mules 100 % na­tu­relles, donc avec beau­coup moins de conser­va­teurs.

2 1. Fluide mi­né­ral tein­té SPF 50, Avène, 10,80 € (en pa­ra­phar­ma­cies). 2. Crème so­laire vi­sage SPF 30, Má­da­ra, 29 € (sur mon­cor­nerb.com).

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.