LA PA­TATE DOUCE

Vie Pratique Féminin - - DOSSIER -

Elle n’a de com­mun avec la pomme de terre que le nom et la qua­li­té de tu­ber­cule. Mais ne nous mé­pre­nons pas, la vraie pa­tate, c’est bien elle. La cou­leur de sa peau va du beige au brun, et sa chair du jaune au vio­let en pas­sant par l’orange et le rouge. Mais la plus cou­rante sur nos étals est rose oran­gée, ce qui la rend très pho­to­gé­nique et lui vaut son pe­tit suc­cès dans la foo­do­sphère. Ses feuilles sont co­mes­tibles et ont une sa­veur proche de celle des épi­nards, con­trai­re­ment aux feuilles de la pomme de terre, qui sont toxiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.