La règle d’or ON AR­RÊTE LE GRI­GNO­TAGE !

Vie Pratique Féminin - - DOSSIER -

Les poi­gnées d’amour sont friandes de sucre, sur­tout lors­qu’il est consom­mé entre les re­pas. La rai­son ? Le glu­cose ou le sac­cha­rose conte­nus dans les pro­duits su­crés ont un in­dex gly­cé­mique très éle­vé. Pris iso­lé­ment, ils en­traînent un pic de sucre dans le sang, lui-même res­pon­sable d’un pic d’in­su­line, cé­lèbre hor­mone hy­po­gly­cé­miante. Le hic : cette in­su­line, en plus de faire bais­ser le taux de sucre san­guin, fa­vo­rise éga­le­ment le sto­ckage des graisses… Heu­reu­se­ment, dès lors que ces sucres sont pris en cours ou en fin de re­pas, leur ab­sorp­tion est ra­len­tie par les autres ali­ments in­gé­rés, ce qui évite le fa­meux pic et ses consé­quences ! On ou­blie donc les gri­gno­tages su­crés, sur­tout ceux du mi­lieu de l’après-mi­di et de la fin de soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.