Jar­din – Mon jar­din fait sa ren­trée

Net­toyage, taille, ga­zon, plan­ta­tion... on pro­fite de la fin de l’été pour pré­pa­rer son jar­din à l’ar­ri­vée de l’au­tomne.

Vie Pratique Féminin - - SOMMAIRE - PAR PAS­CALE BENHAÏEM-KOMLOS

C’EST L’HEURE DE LA TAILLE

Vi­vaces, plantes an­nuelles... toutes doivent faire peau neuve en cette sai­son. C’est le mo­ment d’ôter les fleurs fa­nées et de cou­per les tiges dé­fleu­ries. « N’hé­si­tez pas à tailler vos ro­siers à ce mo­ment­là, puis à les re­tailler en fin d’hi­ver, ils se­ront d’au­tant plus beaux au prin­temps », ex­plique Violette Egon, jar­di­niè­re­pay­sa­giste, gé­rante de la so­cié­té Jar­din­ser­vice, dans l’ar­dèche. Et si de nou­veaux bour­geons sont ap­pa­rus, c’est im­por­tant de bien tailler juste au-des­sus du deuxième ou du troi­sième bour­geon, en par­tant du bas. Net­toyez soi­gneu­se­ment tous

C’est la fin de l’été, ar­ro­sez mais sans ex­cès, ré­col­tez et bri­co­lez un peu. Lan­cez-vous dans des ac­ti­vi­tés que vous n’au­rez pas le temps de faire en­suite – ins­tal­ler un com­pos­teur ou net­toyer les ro­siers.

vos ou­tils de coupe avant de tailler, si­non vous pour­riez vé­hi­cu­ler des ma­la­dies. »

BIEN CHOI­SIR SES RO­SIERS

Ses conseils pour, à l’ave­nir, mi­ni­mi­ser les soins au jar­din ? Pri­vi­lé­gier les ro­siers rus­tiques, des ro­siers buis­son­nants très flo­ri­fères, comme la va­rié­té

Mu­ta­bi­lis, qui donne une mul­ti­tude de pe­tites fleurs de toutes les cou­leurs et se taille fa­ci­le­ment à la ci­saille. Vous pour­rez éga­le­ment vous tour­ner vers des ro­siers dits « pay­sa­gers », qui ré­sistent aux ma­la­dies et à la sé­che­resse et ne né­ces­sitent qu’un mi­ni­mum de soins, ex­cep­té une coupe au taille-haies.

JE PRÉ­PARE MA PE­LOUSE

Ton­dez ré­gu­liè­re­ment (mais pas trop ras s’il fait sec) votre pe­louse qui, grâce à l’hu­mi­di­té plus im­por­tante de la pé­riode, pous­se­ra plus vite au dé­but de l’au­tomne. Pen­sez aus­si à éli­mi­ner mousses et herbes in­dé­si­rables en uti­li­sant un sca­ri­fi­ca­teur, voire à com­bler les trous en se­mant un ga­zon de re­gar­nis­sage. C’est aus­si la pé­riode idéale pour se­mer du ga­zon car ce der­nier au­ra le temps de prendre ra­cine tout au long de l’hi­ver sans être pié­ti­né, ce qui est ca­pi­tal. Une règle d’or : guet­tez les pre­mières pluies avant de se­mer. L’idéal se­lon Violette Egon ? « Il faut un sol meuble pour bien tra­vailler le sol. Ain­si, s’il a un peu plu en août, on tra­vaille sa terre dans la fou­lée et on at­tend que la mé­téo pré­voie en­core un peu de pluie pour se­mer juste avant. Un ga­zon d’au­tomne au­ra beau­coup moins de mau­vaises herbes qu’un ga­zon de prin­temps. Tra­vailler dès la fin de l’été per­met d’ob­te­nir un ga­zon plus fort. » Il existe quan­ti­té de mélanges de ga­zon : choi­sis­sezle en fonc­tion de l’usage (se­mis ou re­gar­nis­sage), du type de sol (par exemple pour ter­rains secs), de votre cli­mat et de l’ex­po­si­tion (ombre, so­leil...).

POUR UN JAR­DIN FLEU­RI AU PRIN­TEMPS

Pour un jar­din fleu­ri au prin­temps pro­chain, il faut plan­ter à temps ! « Pen­sez aux

gé­ra­niums, conseille Violette Egon. At­ten­tion, je ne parle

pas du gé­ra­nium com­mun, le pé­lar­go­nium, mais du vrai gé­ra­nium vi­vace, ce­lui qui re­pousse d’une an­née sur l’autre et donne un ma­gni­fique ré­sul­tat, en mas­sif comme en pot.

CETTE AN­NÉE, ON S’Y RE­TROUVE DANS NOS SE­MIS

Cô­té pra­tique, n’ou­bliez pas d’iden­ti­fier vos plan­ta­tions en en­fon­çant des pe­tits bâ­tons (is­sus de la taille des mû­riers, si vous en avez) dans la terre. Vous mar­que­rez ain­si chaque vi­vace plan­tée pour ne pas ris­quer de ne plus les re­trou­ver en fin d’hi­ver ! Il est im­por­tant de bien les pailler avec des feuilles mortes, un paillis ven­du prêt à l’em­ploi ou en­core des branches pas­sées au broyeur.

ON CHANGE DE SAI­SON ET DE PLANTES !

Beau­coup de plantes sont fa­nées et vont de­voir être rem­pla­cées. En sep­tembre, on mise sur les plantes fleuries de sai­son, à sa­voir les as­ters, les Se­dum, les ané­mones du Ja­pon... On taille court ses ar­bustes après la flo­rai­son. On se pré­pare une jo­lie ter­rasse fleu­rie au prin­temps en plan­tant des bulbes à flo­rai­son prin­ta­nière : tu­lipes, cro­cus, jon­quilles, ja­cinthes, à ma­rier dans de grands bacs avec des pen­sées ou des pri­me­vères.

On craque pour ces jo­lis Se­dum, plantes suc­cu­lentes co­lo­rées !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.