Et les so­lu­tions na­tu­relles ? L’avis du vé­té­ri­naire Lae­ti­tia Bar­le­rin

Vie Pratique Féminin - - Se Mettre Au Vert | Animaux -

« Si les pro­duits vé­té­ri­naires sont des mé­di­ca­ments né­ces­si­tant une au­to­ri­sa­tion de mise sur le mar­ché, ce n’est pas le cas des pro­duits na­tu­rels, pour les­quels des études scien­ti­fiques ga­ran­tis­sant l’ef­fi­ca­ci­té ou l’in­no­cui­té du trai­te­ment ne sont pas exi­gées. Au­cune huile es­sen­tielle n’est in­of­fen­sive, et les chats y sont très sen­sibles. Celles uti­li­sées contre les puces (le­mon­grass, la­vande…) peuvent pro­vo­quer des al­ler­gies ou des ré­ac­tions cu­ta­nées graves chez le chat et, s’il les in­gère, une intoxicati­on mor­telle. Quant à la terre de Dia­to­mée, elle contient de la si­lice, qui peut dé­clen­cher des crises d’asthme et des troubles res­pi­ra­toires graves si votre fé­lin la res­pire à forte dose. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.