Les fro­mages à af­fi­nage long, amis d’une bonne di­ges­tion

Vie Pratique Féminin - - Se Mettre Au Vert | C’est De Saison -

Le sucre du lait, cause d’une in­to­lé­rance chez cer­tains, n’est pas pré­sent dans tous les fro­mages. Plus le fro­mage vieillit, plus le taux de lac­tose di­mi­nue, car les bac­té­ries qui y sont na­tu­rel­le­ment pré­sentes vont man­ger le sucre – lac­tose – et le trans­for­mer en acide lac­tique. Choi­sis­sez de pré­fé­rence des fro­mages lon­gue­ment af­fi­nés comme les par­me­sans, com­tés, beau­forts, em­men­tals… Les fro­mages de bre­bis et de chèvre (bûche, brique, fro­mage frais, crot­tin) com­portent éga­le­ment peu de lac­tose et sont ha­bi­tuel­le­ment bien to­lé­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.