Notre in­vi­tée

Jeanne Sa­va­ry

Vie Pratique Gourmand - - SOMMAIRE - Par Ni­cole Réal

Dans la sé­rie « En fa­mille » dif­fu­sée sur M6, Jeanne Sa­va­ry in­ter­prète le rôle de Mar­jo­rie Le Ker­ve­lec, la fille aî­née de ce clan très joyeux.

Ai­mez-vous cui­si­ner ?

J’aime ça, mais j’en ai as­sez de pré­pa­rer tou­jours les mêmes plats. Ac­tuel­le­ment, je me sens un peu per­due car, à cause de la mon­dia­li­sa­tion et des pro­blèmes concer­nant le trai­te­ment des ani­maux, les ha­bi­tudes cu­li­naires des gens changent. J’es­saie de trou­ver des al­ter­na­tives aux plats tra­di­tion­nels, mais ce n’est pas fa­cile !

Quels chan­ge­ments avez-vous adop­tés ?

Je mange moins de viande. Mais cer­taines ha­bi­tudes sont très an­crées ! Lorsque je suis fa­ti­guée ou pres­sée, alors que je n’ai pas vrai­ment en­vie de cette so­lu­tion de fa­ci­li­té, j’opte pour le steak frites. J’ai conscience que l’on peut choi­sir des plats plus sains et simples, mais je n’ar­rive pas à faire cet ef­fort…

Vous êtes un peu dans une phase de tran­si­tion dans l’as­siette ?

Oui ! Je me cherche un nou­veau com­por­te­ment ali­men­taire. Pour moi, ce doit aus­si être lu­dique. J’ai dé­jeu­né dans un res­tau­rant ve­gan et j’ai res­sen­ti beau­coup plus de plai­sir que de­vant une tar­ti­flette. Les plats avaient de jo­lies cou­leurs et dé­ga­geaient des odeurs très fraîches, très va­riées.

Quel est votre plat plai­sir ?

Une bonne pu­rée. Des pa­tates écra­sées avec du beurre, un oeuf, un peu de sel, et je suis aux anges. Comme je suis ori­gi­naire d’Amiens, il est lo­gique que la pomme de terre soit pour moi un in­gré­dient in­con­tour­nable. Je ne suis pas fan des plats très raf­fi­nés, j’ap­pré­cie plus les re­cettes simples et fraîches.

Quelle est la spé­cia­li­té d’Amiens ?

Dans mes sou­ve­nirs – parce que je n’y re­tourne que très ra­re­ment –, il y a la fi­celle pi­carde, une crêpe avec une sauce bé­cha­mel, des cham­pi­gnons, du jam­bon, le tout gra­ti­né au four. Dès l’en­fance, j’ai ap­pris le goût des bonnes bouffes, avec des plats qui tiennent bien au corps. Du coup, lorsque je mange lé­ger, je res­sens tou­jours cette im­pres­sion de ne pas être ras­sa­siée…

Vous ou­bliez la bet­te­rave !

Bien sûr ! Mon père tra­vaillait dans les champs de bet­te­raves et l’odeur n’était pas très agréable. J’ai dé­gus­té ré­cem­ment de la bet­te­rave crue (j’igno­rais que l’on pou­vait la consom­mer de cette ma­nière) et c’est très bon.

Dans la sé­rie « En fa­mille », ai­mez-vous tour­ner les re­pas au­tour de la table ?

Au dé­but de la sé­rie, pour être très réa­listes, on nous ser­vait des vrais plats, que nous man­gions réel­le­ment. Mais, au fil du temps, je me suis aper­çue que mâ­cher

de­vant la ca­mé­ra n’était pas fran­che­ment gla­mour, sans comp­ter les ki­los que j’avais amas­sés. J’ai donc ar­rê­té de jouer au­then­tique, j’ai com­pris que j’avais tout à ga­gner à faire sem­blant de mâ­chouiller ou de pi­quer avec la four­chette, et je ne m’en porte pas plus mal !

Est-ce im­por­tant de dî­ner en fa­mille ?

Oui, mais pas tous les jours. Une fois par se­maine, c’est le bon rythme.

Que faites-vous pour vous main­te­nir en forme ?

Rien, ce­la se voit d’ailleurs (rire) ! J’ai très, très en­vie de pra­ti­quer un sport, mais je n’ai pas le temps.

Su­cré ou sa­lé ?

Sa­lé. La scène dans la sé­rie où je de­vais, avec un pin­ceau, en­duire le vi­sage de ma soeur avec du Nu­tel­la puis lé­cher le­dit pin­ceau alors qu’il était im­pré­gné d’un mé­lange de pâte à tar­ti­ner et de fond de teint m’a dé­fi­ni­ti­ve­ment dé­goû­tée du su­cré… et du Nu­tel­la en par­ti­cu­lier ! (rire)

Quel est le pays dont vous ai­mez la gas­tro­no­mie ?

Au­tre­fois, j’ai­mais bien la cui­sine ita­lienne, mais main­te­nant je la trouve trop grasse et trop lourde. Je lui pré­fère la gas­tro­no­mie thaï­lan­daise avec la ci­tron­nelle, le ba­si­lic, le lait de co­co et les pois­sons grillés.

Quel ali­ment em­por­te­riez-vous sur une île dé­serte ?

Des fraises, sur­tout les pe­tites fraises des bois sau­vages, dont le goût est d’une grande sub­ti­li­té.

NATHALIEGUYON

Dans la der­nière sai­son d’« En fa­mille », Mar­jo­rie, son per­son­nage, cherche un équi­libre entre ses en­fants, ses en­vies et son com­pa­gnon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.