Un air sain et agréable dans les pièces de ma mai­son

Pour as­sai­nir et par­fu­mer l'air de ses pièces in­té­rieures, la so­lu­tion de fa­ci­li­té consiste à uti­li­ser des déso­do­ri­sants clas­siques. Ces der­niers sont tou­te­fois dé­con­seillés, car cer­tains d'entre eux sont sus­cep­tibles de conte­nir des sub­stances chi­miques

Vivre Bio - - Sommaire -

Pou­voir res­pi­rer un air sain, frais et agréa­ble­ment par­fu­mé, c'est dis­po­ser d'un vé­ri­table atout san­té. C'est aus­si pro­fi­ter d'un es­pace de vie ac­cueillant et confor­table aus­si bien pour soi-même que pour la fa­mille et les in­vi­tés. Les plantes d'in­té­rieur et les dif­fu­sions d'huiles es­sen­tielles nous rendent de pré­cieux ser­vices dans ce do­maine.

lut­ter contre les com­po­sés or­ga­niques vo­la­tiles

Parce que nos murs ne nous pro­tègent pas com­plè­te­ment de la pol­lu­tion ex­té­rieure et que l'air de nos in­té­rieurs est, lui aus­si, sus­cep­tible de conte­nir des sub­stances mau­vaises pour la san­té (les « COV », pour com­po­sés or­ga­niques vo­la­tiles), il est im­por­tant de pu­ri­fier ré­gu­liè­re­ment nos pièces. Pour le faire de ma­nière na­tu­relle et sans dan­ger, les plantes et les huiles es­sen­tielles offrent d'ex­cel­lentes so­lu­tions. Avant de se pen­cher sur ces der­nières, rap­pe­lons qu'il est re­com­man­dé d'aé­rer sa mai­son au moins deux fois par jour, en ou­vrant les fe­nêtres pen­dant une di­zaine de mi­nutes, mais éga­le­ment après avoir fait le mé­nage.

les huiles es­sen­tielles à va­po­ri­ser

Pour as­sai­nir ef­fi­ca­ce­ment et na­tu­rel­le­ment l'air des pièces in­té­rieures, il se­rait plus que ju­di­cieux d'op­ter pour la dif­fu­sion d'huiles es­sen­tielles en uti­li­sant un dif­fu­seur élec­trique, un brûle-par­fum ou un pe­tit ré­ci­pient en terre cuite chauf­fé. Il est éga­le­ment pos­sible de va­po­ri­ser une so­lu­tion à base d'huile es­sen­tielle, à ver­ser dans un va­po­ri­sa­teur : mé­lan­ger 60 gouttes d'huiles es­sen­tielles (com­bi­ner plu­sieurs huiles es­sen­tielles afin de pro­fi­ter de leurs pro­prié­tés) à deux cuil- lères à soupe d'al­cool blanc. Ajou­ter 100 ml d'eau de source. Pen­sez à bien agi­ter le mé­lange avant de l'uti­li­ser.

les huiles es­sen­tielles aux pro­prié­tés an­ti­sep­tiques

Les huiles es­sen­tielles d'eu­ca­lyp­tus ci­tron­né, la­vande, mar­jo­laine, niaou­li, Tea-tree (arbre à thé), menthe et pin syl­vestre sont connues pour leur puis­sante ac­tion an­ti­sep­tique. Em­ployées en dif­fu­sion, elles at­taquent les mi­crobes pré­sents dans l'air.

les huiles es­sen­tielles qui gardent les nui­sibles à dis­tance

Les huiles es­sen­tielles de ci­tron­nelle de Ja­va, de cèdre de l'At­las et de gé­ra­nium sont, quant à elles, nos meilleures al­liées face aux mites, mous­tiques et autres nui­sibles sus­cep­tibles de s'in­vi­ter dans nos pièces. Leur haut pou­voir ré­pul­sif na­tu­rel est as­sez puis­sant pour te­nir toutes sortes de pe­tits in­sectes à l'écart, tout en op­tant pour une so­lu­tion na­tu­relle et sans dan­ger.

Ce que les plantes d’in­té­rieur peuvent vous of­frir

Les plantes d'in­té­rieur contri­buent gran­de­ment à pu­ri­fier l'air d'une pièce, et ce, de la ma­nière la plus na­tu­relle qui soit. Elles par­ti­cipent non seule­ment à l'éli­mi­na­tion des sub­stances toxiques, mais elles agissent en plus en em­pri­son­nant les pol­luants aé­riens. Des plantes telles que le ca­ou­tchouc, le lierre ou en­core le ch­lo­ro­phy­tum sont donc à pla­cer soi­gneu­se­ment dans les pièces afin de pro­fi­ter plei­ne­ment de leurs ac­tions bien­fai­trices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.