La phy­to­thé­ra­pie, l'hyp­nose et les TCC pour vous ai­der à chas­ser la ci­ga­rette

Vivre Bio - - Sommaire -

Les mé­thodes na­tu­relles an­ti­ta­bac sont va­riées, mais nous avons dé­ci­dé de nous in­té­res­ser à 3 d'entre elles. Tout le monde est conscient des dan­gers du ta­bac, mais ar­rê­ter de fu­mer est une en­tre­prise des plus com­pli­quées. Evi­ter de re­chu­ter par la suite est en­core plus dif­fi­cile. De nom­breuses mé­thodes sont pro­po­sées, dont des pro­duits soi-di­sant mi­racles et qui s'avèrent fi­na­le­ment peu ef­fi­caces. D'autres tech­niques, plus en phase avec le corps hu­main et agis­sant sur les élé­ments pro­fonds liés à l'ad­di­tion à la ci­ga­rette, donnent sou­vent des ré­sul­tats sa­tis­fai­sants. La phy­to­thé­ra­pie, l'hyp­nose et les thé ra pies­cog­ni­ti­vo­com­por­te­men­tales sont ci­té es par­mi celles-ci. Voyons en­semble com­ment elles peuvent vous ai­der à dire adieu au ta­ba­gisme.

Les plantes contre le ta­bac

La phy­to­thé­ra­pie pro­pose, en ef­fet, plus d'une so­lu­tion contre l'ad­dic­tion à la ci­ga­rette. Les plantes an­ti­ta­bac pos­sèdent des sub­stances ac­tives qui ont le pou­voir de contrer les symp­tômes liés au se­vrage ta­ba­gique, tels que l'an­xié­té, les sautes d'hu­meur, les in­som­nies, l'ir­ri­ta­bi­li­té et cette ir­ré­pré­hen­sible en­vie de por­ter une ci­ga­rette à la bouche. Par­mi les plantes connues pour leurs pro­prié­tés fa­vo­ri­sant l'ar­rêt du ta­bac, ci­tons…

• Le mil­le­per­tuis : le mil­le­per­tuis (Hy­pe­ri­cum per­fo­ra­tum) est un pré­cieux al­lié lors­qu'il s'agit de com­battre sa dé­pen­dance à la ni­co­tine. Cette plante est sur­tout re­com­man­dée du­rant les pre­mières se­maines du se­vrage ta­ba­gique, au­tre­ment dit la pé­riode la plus dif­fi­cile. Elle est donc par­faite pour se mettre sur les bons rails et évi­ter les re­chutes.

• La ver­veine : grâce à son ac­tion re­laxante, la ver­veine aide la per­sonne ayant dé­ci­dé d'ar­rê­ter de fu­mer en com­bat­tant le stress et la ten­sion ner­veuse, qui le guettent sou­vent et risquent de le faire lâ­cher prise.

• L’hy­sope : l'hy­sope (Hy­so­pus of­fi­ci­na­lis) aide à l'ar­rêt du ta­bac à plus d'un égard. Elle sou­lage le fu­meur de la toux et de la conges­tion, lui per­met­tant de bé­né­fi­cier d'une res­pi­ra­tion de meilleure qua­li­té. Elle par­ti­cipe éga­le­ment à lut­ter contre les in­fec­tions pul­mo­naires et la bron­chite. Dans le même temps, l'hy­sope com­bat les toxines ap­por­tées par la ni­co­tine et le gou­dron, élé­ments as­so­ciés au ta­bac.

• La lo­bé­lie en­flée : éga­le­ment ap­pe­lée « ta­bac in­dien », la lo­bé­lie en­flée (Lo­be­lia in­fla­ta) agit no­tam­ment par l'in­ter­mé­diaire de l'un de ses al­ca­loïdes, la lo­bé­line. Cette der­nière imite les ef­fets de la ni­co­tine dans le cer­veau et per­met ain­si de se dé­faire pro­gres­si­ve­ment de l'em­prise de la ci­ga­rette. La lo­bé­lie en­flée met aus­si son ef­fet an­ti­spas­mo­dique au ser­vice du fu­meur dé­si­reux d'ar­rê­ter, dé­ten­dant ses muscles et ses bronches pour lui ap­por­ter da­van­tage de confort au quo­ti­dien. Sans ou­blier sa ca­pa­ci­té à fa­vo­ri­ser l'ex­pul­sion du mu­cus. On peut l'uti­li­ser en ho­méo­pa­thie : Lo­be­lia in­fla­ta CH, 3 gra­nules à chaque en­vie de fu­mer. Ce remède ho­méo­pa­thique peut être as­so­cié à Ca­la­dium 5 CH, Nux Vo­mi­ca 5 CH ou en­core Gel­se­nium 9 CH.

L'hyp­nose an­ti-ci­ga­rette

Outre les plantes, l'hyp­nose consti­tue aus­si une thé­ra­pie al­ter­na­tive de plus en plus em­ployée pour com­battre l'ad­dic­tion au ta­bac. L'hyp­no­thé­ra­peute in­ter­vient sur le fu­meur en ren­for­çant chez ce der­nier le dé­sir, même en­foui très pro­fon­dé­ment, de se dé­faire de l'em­prise de la ci­ga­rette. Son ap­proche se base sur la sug­ges­tion, ou plu­tôt les sug­ges­tions, puisque plu­sieurs sont pro­po­sées au pa­tient. C'est, en­suite, à ce­lui-ci de re­te­nir celles sus­cep­tibles de lui faire pas­ser l'en­vie de fu­mer, comme le fait d'as­so­cier le ta­bac aux nau­sées, de vou­loir vé­ri­ta­ble­ment vaincre la dé­pen­dance ou tout sim­ple­ment

le bien-être que pro­cure une res­pi­ra­tion amé­lio­rée. Dans la plu­part des cas, il suf­fit d'une seule séance pour ob­te­nir des ré­sul­tats en­cou­ra­geants et voir son com­por­te­ment vis-à-vis du ta­bac mo­di­fié. Evi­dem­ment, ce­la dé­pend de chaque in­di­vi­du, de son de­gré d'ad­dic­tion et de son ad­hé­sion à la sug­ges­tion.

Les TCC pour ar­rê­ter de fu­mer

Les TCC, ou thé­ra­pies cog­ni­ti­vo-com­por­te­men­tales, traitent l'ad­dic­tion au ta­bac sous ses di­men­sions cog­ni­tive et com­por­te­men­tale. L'as­pect cog­ni­tif du ta­ba­gisme est re­pré­sen­té, par exemple, par le fait de per­ce­voir la ci­ga­rette comme une amie ou une en­ne­mie. L'as­pect com­por­te­men­tal, c'est le fait d'al­lu­mer une ci­ga­rette parce qu'on est en si­tua­tion de stress ou lorsque l'on a be­soin d'en­trer dans une ré­flexion in­tense. Les TCC visent à pous­ser le cer­veau à éta­blir de nou­velles connexions neu­ro­lo­gies pour que sa ré­ponse au sti­mu­lus (ta­bac) soit mo­di­fiée. Elles peuvent être ap­pli­quées à tra­vers des thé­ra­pies in­di­vi­duelles ou en groupes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.