Am­biance Au­tomne

ses pa­pilles

Vivre Bio - - Sommaire -

ALes arbres perdent leurs feuilles, les jour­nées se font plus courtes, les tem­pé­ra­tures baissent et la lu­mi­no­si­té dé­croît. Dans l'ima­gi­naire col­lec­tif, l'au­tomne est la sai­son de la tran­si­tion, du dé­clin avant la ré­sur­rec­tion. Réel­le­ment, l'au­tomne n'est pas seule­ment l'an­non­cia­teur du re­nou­veau, il en est le pré­cur­seur.

utom­nus, terme d'ori­gine étrusque, peut être ap­pa­ren­té à au­gere qui si­gni­fie « croître ». La crois­sance des fruits, lé­gumes et vignes ar­rive à terme à cette pé­riode de l'an­née et la ré­colte peut ain­si avoir lieu. La fête de l'au­tomne est une cé­lé­bra­tion de la vie du­rant la­quelle nous ren­dons hom­mage à ce qui été ache­vé, me­né à terme et ré­col­té. Pommes, poires, châ­taignes, rai­sins, vignes, cham­pi­gnons, po­ti­rons … la sai­son de la graine est aus­si celle des cou­leurs et des sa­veurs vé­gé­tales.

Au­tomne : Quels sont les vé­gé­taux de la sai­son ?

Avec l'im­por­ta­tion, la conser­va­tion et le sto­ckage, les sai­sons n'im­pactent plus la dis­po­ni­bi­li­té des dif­fé­rents ali­ments. Des fraises à la Saint Va­len­tin ou des poires en été ; il n'est plus du tout évident de se re­pé­rer ! Pour des rai­sons éco­no­miques ou éco­lo­giques, consom­mer des ali­ments pro­duits lo­ca­le­ment c'est, entre autres, consom­mer des pro­duits de sai­son. Ces der­niers ont l'avan­tage d'être moins chers et moins no­cifs pour l'en­vi­ron­ne­ment. En­fin, consom­mer des pro­duits spé­ci­fiques de votre ré­gion et de la pé­riode de l'an­née c'est aus­si en­cou­ra­ger la pro­duc­tion lo­cale.

1ΠLes fruits

Les fruits secs : L'au­tomne est la sai­son des fruits à coque comme la noix, la noi­sette, l'amande et la châtaigne. Les fruits secs, dé­jà très pri­sés par nos plus vieux an­cêtres, jouissent d'un grand in­té­rêt mé­di­cal et cu­li­naire. Riches en omé­gas 3 ou bon cho­les­té­rol, ils ren­ferment aus­si une bonne quan­ti­té de pro­téines, mi­né­raux et vi­ta­mines (vi­ta­mine E no­tam­ment). Les fruits secs sont d'ex­cel­lents re­mèdes pré­ven­tifs de ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires, du can­cer co­lo­rec­tal et du dia­bète su­cré.

Le coing : En ge­lée ou en con­fi­ture, ce fruit ori­gi­naire d'Iran pos­sède plu­sieurs ver­tus. Peu ca­lo­rique, riche en an­ti­oxy­dants et en fibres, il di­mi­nue les taux de cho­les­té­rol et de sucre dans le sang.

La quetsche : Avec plus de 80% d'eau, la quetsche est un ex­cellent hy­dra­tant. Grâce à sa forte conte­nance en vi­ta­mine C, elle sti­mule l'im­mu­ni­té. C'est aus­si un puis­sant ré­gu­la­teur du transit du fait de sa te­neur en fibres.

La pomme : un in­con­tour­nable des fruits qui n'est plus à pré­sen­ter. Comme di­saient nos grand-mères « une pomme chaque ma­tin éloigne le mé­de­cin »

2 les lé­gumes

Le po­ta­ger au­tom­nal re­gorge de lé­gumes et lé­gu­mi­neuses : poi­vrons, ca­rottes, pommes de terre, cé­le­ri, poi­reaux, bettes et bet­te­raves. Il y en a pour tous les goûts et à toutes les cou­leurs. Bien qu'elles soient dis­po­nibles toute l'an­née, les courges sont meilleures en au­tomne. Riches en vi­ta­mines A, C, B9 et B6, elles sont utiles à la san­té des yeux, boostent l'im­mu­ni­té ain­si que la crois­sance. Par ailleurs, les ca­ro­té­noïdes des fruits de courge ont été as­so­ciés à la pré­ven­tion du can­cer de la pros­tate. Le to­pi­nam­bour est un lé­gume ra­cine par­ti­cu­liè­re­ment re­com­man­dé pour ceux qui sou­haitent ré­gu­ler leur poids. En ef­fet, le tu­ber­cule est peu ca­lo­rique, riche en fibres et donc ras­sa­siant et ré­gu­la­teur du transit. En jus, po­tage ou crème, dans un wok à la chi­noise ou rô­ti au four, vous pou­vez vous en ré­ga­ler de plu­sieurs fa­çons.

Ž3 les cé­réales

Riches en fibres et mi­né­raux, les flo­cons d'avoine ré­duisent le cho­les­té­rol, li­mitent la pro­duc­tion d'in­su­line et aug­mentent la sen­sa­tion de sa­tié­té. Ces al­liés san­té et min­ceur sont consom­més au pe­tit dé­jeu­ner sous forme de por­ridge. Vous pou­vez éga­le­ment les in­cor­po­rer dans vos coo­kies et vos gra­tins pour les rendre plus crous­tillants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.