Soupes et po­tages : une tra­di­tion cu­li­naire qui se ré­in­vente

La soupe : un plat idéal pour se ré­chauf­fer en cli­mat rude, pour se re­mettre d'un rhume ou pour en­ta­mer un re­pas. Ce met de grand-mère est trans­mis comme un vé­ri­table hé­ri­tage de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion de­puis l'aube des temps.

Vivre Bio - - Sommaire -

De­puis la dé­cou­verte du feu et donc de la nour­ri­ture chaude, l'homme a in­ven­té l'an­cêtre de la soupe : le bouillon. Ini­tia­le­ment com­po­sé d'eau chaude, d'herbes et de cé­réales broyés, le bouillon s'est en­ri­chi au fil des ci­vi­li­sa­tions. Les gau­lois et les ro­mains, pour qui la nour­ri­ture de­vait être fes­tive et ex­ces­sive, y ajou­tèrent la viande. Au moyen âge, le bouillon était ver­sé sur un mor­ceau de pain et dès la re­nais­sance, on y in­tro­dui­sit les pâtes. De nos jours, le plat du pauvre se pré­sente sous des formes di­verses par­fois même so­phis­ti­quées et se dé­fend tant sur le plan nu­tri­tion­nel que gas­tro­no­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.