Quels en­jeux en­vi­ron­ne­men­taux ?

Vivre Bio - - Ecolo Demain -

16 oc­tobre 2018, la loi pour l’évo­lu­tion du lo­ge­ment, de l’amé­na­ge­ment et du nu­mé­rique (ELAN) a été dé­fi­ni­ti­ve­ment adop­tée par le sé­nat. Vi­sant une sé­rieuse ré­forme du droit im­mo­bi­lier, le texte pré­voit éga­le­ment des me­sures concer­nant la per­for­mance éner­gé­tique du bâ­ti­ment. Entre fa­ci­li­ta­tion de la construc­tion des ha­bi­tats et en­ga­ge­ment en­vi­ron­ne­men­tal, pas­sons en re­vue les dis­po­si­tions vo­tées. Une loi pour construire plus, mieux et moins cher : Pour­quoi et comment ?

Avec l'évo­lu­tion so­cié­tale, le train de vie, entre dy­na­mique fa­mi­liale et pro­fes­sion­nelle, est de­ve­nu plus re­muant. Nous sommes plus mo­biles et plus au­to­nomes que ja­mais. La né­ces­si­té d'adap­ter pa­ral­lè­le­ment les condi­tions et pos­si­bi­li­tés liées au lo­ge­ment est in­dé­niable. Pi­vot cen­tral de notre quo­ti­dien, l'ha­bi­tat a aus­si une va­leur ma­té­rielle en tant que pos­ses­sion voire pa­tri­moine ou em­pla­ce­ment. Avec la loi ELAN, l'ini­tia­tive de construc­tion et de ré­no­va­tion de bâ­ti­ments est plus en­cou­ra­gée que ja­mais. Un grand in­té­rêt est ac­cor­dé, par ailleurs, aux mi­lieux dé­fa­vo­ri­sés et au lo­ge­ment so­cial ; Re­grou­pe­ment des or­ga­nismes HLM, fa­ci­li­ta­tion de la mo­bi­li­té de leurs ha­bi­tants, lutte contre les ha­bi­tats in­dignes et les mar­chands de som­meil et ré­duc­tion de la fac­ture ter­ri­to­riale fi­gurent par­mi les me­sures ad­mises.

Ré­no­va­tion et per­for­mance éner­gé­tique : le point éco­res­pon­sable 1.Ré­duc­tion des consom­ma­tions d’éner­gie

Le dé­cret « Ré­no­va­tion ter­tiaire » (ar­ticle 55) vise une ré­duc­tion pro­gres­sive et du­rable des ni­veaux de consom­ma­tion éner­gé­tique. Cette me­sure concer­ne­ra les bâ­ti­ments ter­tiaires avec comme ob­jec­tifs des res­tric­tions de 40% en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050 par rap­port à 2010. Un ni­veau de consom­ma­tion éner­gé­tique en va­leur ab­so­lue se­ra fixée pour les construc­tions mises en place à par­tir de jan­vier 2011 et ce en fonc­tion des ni­veaux de consom­ma­tion des bâ­ti­ments nou­veaux de leur ca­té­go­rie. Un amen­de­ment sti­pule que la cha­leur consom­mée par un bâ­ti­ment sou­mis à obli­ga­tion se­ra dé­duite de la consom­ma­tion. Cette obli­ga­tion de ré­duc­tion se­ra contrô­lée ; Dans un pre­mier temps, les pro­prié­taires se­ront te­nus de com­mu­ni­quer la consom­ma­tion éner­gé­tique de leurs bâ­ti­ments. A par­tir de 2020, une pla­te­forme in­for­ma­tique se­ra mise en place pour as­su­rer le sui­vi des consom­ma­tions et des ré­duc­tions.

2.Car­net nu­mé­rique d’en­tre­tien et de sui­vi du lo­ge­ment

A comp­ter de 2020, toute nou­velle construc­tion de­vra obli­ga­toi­re­ment avoir son car­net nu­mé­rique. Cet ou­til, dont l'ef­fi­ca­ci­té a été dé­mon­trée, per­met d'avoir une bonne connais­sance du bâ­ti­ment afin d'en amé­lio­rer les per­for­mances éner­gé­tiques. Les pro­fes­sion­nels uti­li­se­ront les in­for­ma­tions re­cueillies par ce der­nier pour ré­no­ver une construc­tion, en amé­lio­rer la qua­li­té et lut­ter sur­tout contre la pré­ca­ri­té éner­gé­tique. Dans le même vo­let, un autre amen­de­ment por­te­ra sur le diag­nos­tic de per­for­mance éner­gé­tique vi­sant à le rendre plus fiable et le rendre op­po­sable dès jan­vier 2020.

3.Ré­duc­tion de 15% de la pré­ca­ri­té éner­gé­tique sur les ter­ri­toires

Une stra­té­gie a été pré­vue à cet ef­fet et se ba­se­ra sur une sim­pli­fi­ca­tion des gui­chets d'in­for­ma­tion des mé­nages (en ma­tière de construc­tion, ré­no­va­tion, lo­ca­tion, vente, aides fi­nan­cières etc).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.