Laye­ring : 6 couches pour faire peau neuve

Ar­ri­vé en Eu­rope il y a quelques an­nées, le laye­ring est dé­sor­mais bien ins­tal­lé dans nos rou­tines beau­té. Sa par­ti­cu­la­ri­té ? Su­per­po­ser les couches de soins pour of­frir à chaque zone de la peau ce dont elle a be­soin. Zoom sur un ri­tuel qui nous vient dir

Vivre Bio - - Sommaire -

En quoi consiste le laye­ring ?

Le prin­cipe du laye­ring est simple : su­per­po­ser dans un ordre bien pré­cis 6 à 7 couches de soins sur la peau. Plus une phi­lo­so­phie qu'une rou­tine beau­té à la va-vite, ce soin « mil­le­feuilles » est une ten­dance beau­té bien an­crée de­puis quelques an­nées en Co­rée du Sud. Le laye­ring per­met ain­si d'hy­dra­ter en pro­fon­deur sa peau, de ré­gler ses pro­blèmes de sé­bum, de don­ner de l'éclat à son teint, de to­ni­fier sa peau et d'ac­ti­ver la cir­cu­la­tion san­guine.

Quelles sont les étapes de ce soin ?

L'ap­pli­ca­tion dans l'ordre de ses pro­duits est fon­da­men­tale : elle doit se faire en com­men­çant par le plus fluide en ter­mi­nant par le plus riche. Ici, tout a lit­té­ra­le­ment un sens. Par exemple, si l'on ap­plique une crème hy­dra­tante dense avant des couches de pro­duits plus concen­trés, une bar­rière pour­rait rendre très dif­fi­cile l'ab­sorp­tion de sé­rums ou de soins li­quides par la peau.

En voi­ci donc les étapes

Œ Dé­ma­quillage : pre­mière étape et pas des moindres, le dé­ma­quillage est fon­da­men­tal dans le laye­ring. En uti­li­sant ses doigts - au lieu du co­ton ou des lin­gettes dé­ma­quillantes - pour frot­ter avec dou­ceur et mas­ser le vi­sage - y com­pris pau­pières et cils -, on dé­bar­rasse la peau des im­pu­re­tés (peaux mortes, pol­lu­tion, ma­quillage, etc.). Cette étape doit être res­pec­tée même si le vi­sage est dé­pour­vu de ma­quillage. On uti­lise pour ce­la un corps gras comme une huile vé­gé­tale, une crème ou un baume de mas­sage.

 Net­toyage : ce­lui-ci consiste à en­le­ver le corps gras de l'étape pré­cé­dente. Pour ce­la, rin­cez votre peau à l'eau fraîche puis ap­pli­quez des­sus un gel net­toyant clas­sique ou un sa­von so­lide vé­gé­tal.

Ž Le to­ner : troi­sième et der­nière étape du net­toyage, l'ap­pli­ca­tion d'un to­ner sans al­cool et avec la paume des mains per­met de neu­tra­li­ser les der­nières im­pu­re­tés et de pré­pa­rer la peau pour les étapes sui­vantes. Un to­ner li­quide/gé­li­fié ou une brume hy­dra­tante fe­ront l'af­faire.

 Sé­rum : ce­lui-ci per­met de sti­mu­ler les cel­lules de notre peau et de ren­for­cer l'ef­fi­ca­ci­té de la crème de l'étape 5. Vous pou­vez éga­le­ment uti­li­ser l'es­sence mais qui reste tou­te­fois moins concen­trée en ac­tifs que le sé­rum.

 Con­tour des yeux : cette zone du vi­sage est très im­por­tante. Pre­nez-en soin le plus sou­vent pos­sible. Pour l'hy­dra­ter - et pré­ve­nir les signes de l'âge - ou ré­gler les pro­blèmes de cernes et dé­fa­ti­guer le re­gard, ta­po­tez dé­li­ca­te­ment le con­tour des yeux avec un sé­rum, une crème ou des patchs - hy­dro­gel ou tis­su.

‘ Crème hy­dra­tante : étape aus­si im­por­tante que le dé­ma­quillage. La crème hy­dra­tante, de jour ou de nuit, doit évi­dem­ment cor­res­pondre à votre type de peau et peu­têtre com­plé­tée par une pro­tec­tion so­laire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.