Dans mon jar­din d’hi­ver…

Vivre Bio - - Sommaire -

Un jar­din d’hi­ver est un lieu fer­mé, abri­té et vi­tré qui sert gé­né­ra­le­ment de lieu de sé­jour. Très sou­vent si­tué dans la vé­ran­da d’un ha­bi­tat, il est consi­dé­ré comme étant une tran­si­tion entre l’in­té­rieur et l’ex­té­rieur. En hi­ver, les tem­pé­ra­tures y sont très agréables, ce qui per­met aux plantes sen­sibles au froid et au gel de bé­né­fi­cier de condi­tions idéales à leur dé­ve­lop­pe­ment : des tem­pé­ra­tures gé­né­ra­le­ment clé­mentes, un abri, du calme et, si le temps le per­met, beau­coup de lu­mière. Ré­sul­tat : tout le monde y trouve son compte !

Où ins­tal­ler mon jar­din d’hi­ver ?

Dans une mai­son, la vé­ran­da se prête gé­né­ra­le­ment au jar­din d'hi­ver si elle est fer­mée par des fe­nêtres ou une baie vi­trée. Heu­reu­se­ment, cette bulle de ver­dure n'est pas propre à la villa et peut être éga­le­ment ins­tal­lée dans un ap­par­te­ment, dans la par­tie la plus ex­po­sée à la lu­mière. Il fau­dra éga­le­ment fixer des mous­ti­quaires pour que vos plantes res­tent pro­té­gées le plus pos­sible des in­sectes nui­sibles. Pour évi­ter tout risque de moi­sis­sure, il est im­por­tant d'aé­rer le jar­din d'hi­ver.

Que puis-je y ins­tal­ler ?

Ne confon­dons pas jar­din d'hi­ver et serre ! Si cette der­nière est gé­né­ra­le­ment orien­tée vers une pro­duc­tion agri­cole, le jar­din d'hi­ver est bel et bien une pièce de sé­jour où l'on pour­ra pro­fi­ter du calme et de la ver­dure. Se­lon vos goûts, vous pour­rez lui don­ner un style, une am­biance, un thème. Si l'es­pace le per­met, ajou­tez une table en bois et des chaises pour dé­jeu­ner dans ce cadre vé­gé­ta­li­sé. Cô­té cou­leurs et ma­té­riaux, libre à vous de choi­sir : éla­bo­rez votre jar­din d'hi­ver comme si vous de­viez pen­sez à la dé­co d'une pièce de re­pos.

Bé­go­nia

Uti­li­sé en mas­sif à l'ex­té­rieur, le bé­go­nia se prête éga­le­ment à une cul­ture en po­tée dans un jar­din d'hi­ver. D'une hau­teur maxi­mum de 70 cm, cette plante ap­pré­cie une ex­po­si­tion au so­leil, à mi-ombre ou à l'ombre ain­si qu'un sol riche et frais. Sa flo­rai­son a lieu de mai à oc­tobre. Dans un jar­din d'hi­ver, veillez à ce que la tem­pé­ra­ture ne des­cende pas sous la barre des 10°C car le bé­go­nia est une plante qui craint le froid.

Alo­ca­sie ma­cror­rhi­za (oreille d’élé­phant)

Avec sa forme et la taille ca­rac­té­ris­tique de ses feuilles, cette vi­vace rhi­zo­ma­teuse de la fa­mille des Ara­cées est une plante in­con­tour­nable de nos jar­dins d'hi­ver. Plan­tée dans un grand bac rem­pli d'un ter­reau bien fer­tile dé­po­sé sur des billes d'ar­giles, l'Alo­ca­sie ma­cror­rhi­za est pla­cée en pleine lu­mière mais ta­mi­sée pour évi­ter que ses feuilles ne soient brû­lées par la lu­mière di­recte du so­leil.

Bou­gain­vil­lée

Ar­buste phare du bas­sin mé­di­ter­ra­néen, la bou­gain­vil­lée offre une pa­lette de cou­leurs ma­giques. Ori­gi­naire du Bré­sil, cette plante grim­pante de la fa­mille des Nyc­ta­gi­na­cées adore le so­leil et ré­siste à des tem­pé­ra­tures des­cen­dant jus­qu'à -5°C pour cer­taines va­rié­tés.

Ara­lia du Ja­pon

Ap­pe­lé éga­le­ment Faux-Ri­cin, l'Ara­lia du Ja­pon (Fat­sia ja­po­ni­ca) est une plante rus­tique ré­sis­tant à des tem­pé­ra­tures al­lant jus­qu'à -17°C. Même si sa fleur s'épa­nouit le plus sou­vent lors­qu'il est culti­vé à l'ex­té­rieur, l'Ara­lia du Ja­pon est sur­tout connu pour ses grandes feuilles. La crois­sance de la plante est ra­pide.

Cro­ton

Comment ne pas évo­quer le Cro­ton ou Man­teau de Jo­seph (Co­diaeum) et ses ma­gni­fiques feuilles co­lo­rées ? Ori­gine de Ma­lai­sie, cette vi­vace au feuillage per­sis­tant ap­pré­cie la lu­mière vive mais craint une tem­pé­ra­ture en des­sous de 13°C.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.