SI­LENCE, L’OEIL ÉCOUTE

Vivre Côté Paris - - L’oeil De Paname -

en veines avec le re­vi­val du marbre, en grillages pour des as­sises. Il s’irise de bleus dans la trans­pa­rence du verre des éta­gères « Deep Sea » de Nen­do pour Glas Ita­lia, ou se teinte de rose pour une sil­houette ample, de large pan­ta­lon fluide sur une che­mise de ga­bar­dine de Le­maire. Le si­lence est un es­pace dans le­quel se construit un nou­vel ima­gi­naire. « », dit Wim Wen­ders en évo­quant les films de frères Lu­mière. Un nou­veau mo­bi­lier, toute en dis­cré­tion, sans os­ten­ta­tion confère aux es­paces clos la li­ber­té de l’es­prit, rien n’ar­rête l’oeil. Ni ne troublent les oreilles avec la ma­chine Mu­zo, blo­queuse de nui­sances so­nores. Le si­lence… pour mieux écou­ter. À lire ou re­lire l’His­toire d’Alain Cor­bin. « écrit-il.

3

5

1 2

8 1. 2.

6

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.