Des gra­phistes

Vivre Côté Paris - - Zoom - PAR LAU­RENCE MOUILLEFARINE.

Un mu­sée du Par­fum vient d’ou­vrir… On s’y laisse gui­der par les de­si­gners qui ont conçu charte gra­phique, si­gna­lé­tique, iden­ti­té vi­suelle et af­fiche du lieu. Le nez et l’oeil en ef­fer­ves­cence… Élise Mu­chir et Frank­lin Des­clouds ont conçu la si­gna­lé­tique et charte gra­phique, l'agence Pro­jec­tiles, la scé­no­gra­phie (ci-des­sus) et Har­vey & John, la Col­lec­tion de ma­tières pre­mières (à droite). Il n’exis­tait pas, à Pa­ris, de mu­sée du Par­fum com­plè­te­ment in­dé­pen­dant… Fort de cette consta­ta­tion, un homme d’af­faires, Guillaume de Maus­sion, a concoc­té un pro- jet, convain­cu le Syn­di­cat fran­çais de la par- fu­me­rie de s’y as­so­cier, et trou­vé une adresse pres­ti­gieuse où l’y dé­ployer. Voi­ci le lieu tout juste inau­gu­ré dans un hô­tel par­ti­cu­lier du fau­bourg Saint-Ho­no­ré – l’an­cienne mai- son de cou­ture de Ch­ris­tian La­croix. Une ex­pé­rience ol­fac­tive où nos sens sont ti­tillés. Si le dé­cor vo­lon­tai­re­ment contem­po­rain s’avère un peu gla­cé, la si­gna­lé­tique est sé­dui- sante. Elle a été confiée au stu­dio Des Signes, agence de de­si­gn gra­phique fon­dée par Élise Mu­chir et Frank­lin Des­clouds, ar­tistes sen- sibles qui ont la mo­des­tie de l’ar­ti­san. Main dans la main, ils ont choi­si « Beau­site » comme ty­po­gra­phie. « Ses pleins et ses dé­liés évoquent un des­sin élé­gant à la fran­çaise, sou­ligne l’un des as­so­ciés. Nous l’avons dé­bar­ras­sé de son em­pâ­te­ment pour le rendre plus ac­tuel. » En­semble, ils ont op­té pour un let­trage en or – or et noir, plus neutre. « L’or fait, bien sûr, écho à un uni­vers luxueux ; de plus, il ré­pond aux boi­se­ries do­rées sou­hai­tées par les scé­no­graphes. » Mais d’où vient, donc, cette im­pres­sion de lé­gè­re­té qu’offre l’écri­ture

im­pri­mée sur les murs ? Cer­tains ca­rac­tères sont tra­més. « Ils s’es­tompent à cer­tains en­droits, se den­si­fient à d’autres, ils s’éva­porent dans la mise en page, à la ma­nière d’un ef­fluve ». Autre dé­li­ca­tesse, dans les textes ex­pli­ca­tifs

qui in­tro­duisent aux dif­fé­rentes salles, l’es­pace entre les ca­rac­tères s’enfle au fil de la lec­ture. « Les lettres semblent en sus­pen­sion dans l’air comme au­tant de notes éva­nes­centes… » Le même duo signe l’af­fiche. Plu­tôt qu’une oeuvre abs­traite, leur com­man­di­taire sou­hai- tait une fi­gure hu­maine pour at­ti­rer le vi­si- teur. Ain­si, l’image se trouve com­po­sée d’un vi­sage de femme de pro­fil en­lu­mi­né de lettres ca­pi­tales do­rées. Re­mar­quez où le A de « Par­fum » s’est sub­ti­le­ment po­si­tion­né… Les

gra­phistes nous mènent d’évi­dence par le bout du nez. Le Grand Mu­sée du Par­fum. 73, rue du Fau­bourg-Saint-Ho­no­ré, 75008. Tél. 01 42 65 25 44 et grand­mu­see­du­par­fum.fr

Ci-contre,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.