Du feu

Vivre Côté Paris - - Expo - PAR LAU­RENCE MOUILLEFARINE. PHO­TOS NA­THA­LIE BAETENS.

Des plas­ti­ciens contem­po­rains ont été in­vi­tés à dé­co­rer des pièces en por­ce­laine de Sèvres, dont la cuis­son fut réa­li­sée dans un an­cien four à bois. Im­pres­sions cueillies à chaud.

Ef­fer­ves­cence à la manufacture de Sèvres ! On s’ap­prête à ou­vrir le four où cuisent des vases peints par des ar­tistes contem­po­rains. siècle, clas­sé Mo­nu­ment his­to­rique. Pour­quoi ré­veiller cette « an­ti­qui­té » ? Les oeuvres se­ront- elles plus belles que si elles étaient pas­sées dans un four élec­trique ? Certes, elles of­fri­ront une vi­bra­tion, une brillance et autres sub­ti­li­tés per­cep­tibles par les seuls spé­cia­listes. La rai­son prin­ci­pale n’est pas là : cette en­tre­prise âgée de 260 ans est te­nue de créer des nou­veau­tés, mais aus­si de trans­mettre des sa­voir-faire. Trois plas­ti­ciens ont donc eu carte blanche pour dé­co­rer cha­cun sept vases de tailles dif­fé­rentes, les Fran­çais Ni­co­las Buffe et Phi­lippe Co­gnée, le Ca­me­rou­nais Bar­thé­lé­my To­go. Après quelques es­sais sur as­siettes, ils se sont lan­cés ! Ils ont ap­pli­qué leur mo­tif sur la por­ce­laine crue ou « dé­gour- die ». La ma­tière est po­reuse, pas de re­tour en ar­rière pos­sible. D’un pin­ceau al­lègre, Phi­lippe Co­gnée a tra­cé des Va­ni­tés de cette ma­nière flou­tée qu’on re­trouve dans ses pein­tures à la cire. Pour qui est ha­bi­tué à s’ex­pri­mer dans des ta­bleaux, il a fal­lu maî­tri­ser le vo­lume, apprivoiser les courbes, an­ti­ci­per les pleins et les vides. Une fois émaillées par les ar­ti­sans mai­son, les cé­ra­miques sont en­four­nées. Ins­tant his­to­rique, l’al­lu­mage du four don­na lieu à une pre­mière cé­ré­mo­nie. Il fut ali­men­té en bois de bou­leau jour et nuit. Trentre-trois heures de cuis­son. Un mois de re­froi­dis­se­ment, et voi­là les créa­tions prêtes à être ré­vé­lées. Les équipes de Sèvres, les ar­tistes, la presse at­tendent avec une fé­bri­li­té par­ta­gée l’ex­trac­tion ô com­bien sen­sible des vases mo­nu­men­taux. Ils sortent du four sous des ap­plau­dis­se­ments. À la

fier­té se mêle le sou­la­ge­ment. Chaque pièce vaut 80 000 €. Les oeuvres sont ex­po­sées Ga­le­rie de Sèvres, jus­qu’au 15 avril. 4, place An­dré-Mal­raux, 75001. Tél. 01 47 03 40 20 et se­vres­ci­te­ce­ra­mique.fr À voir. Le Souffle de Sèvres, une sé­rie de films fi­nan­cés, entre autres, par le Fonds de do­ta­tion Car­ré Rive Gauche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.