FIAC, ET SI L’ART REN­DAIT HEU­REUX?

44E ÉDI­TION, L A FIAC S’AF­FIRME COMME L E REN­DEZ- VOUS I NCONTOURNABLE DE L’ ART ET UNE FOIRE MA­JEURE DANS L E TOP 3 I NTERNATIONAL, AVEC ART BASEL À BÂLE ET FRIEZE À L ONDRES. QUAND L A FIAC DÉ­MUL­TI­PLIE SES PRO­PO­SI­TIONS AR­TIS­TIQUES, L’ ART FAIT RAYON­NER

Vivre Côté Paris - - INSTANT D’ART - PAR Vir­gi­nie Ber­trand

« En­core plus grand. » Ce sont les pre­miers mots de Jen­ni­fer Flay, di­rec­trice de la Fiac, pour dé­fi­nir cet évé­ne­ment qui condense, au coeur du Grand Pa­lais, sous la nef et dans les ga­le­ries su­pé­rieures, les sa­lons d’hon­neur et Jean Per­rin, les ga­le­ries in­con­tour­nables d’art contem­po­rain dans un spectre mon­dial. 192 ex­po­sants dont 40 nou­veaux, 29 pays avec pour la pre­mière fois le Por­tu­gal, le Ko­so­vo, la Suède, l’Égypte, l’Afrique du Nord… « Tout n’est pas par­fait et il reste en­core beau­coup à faire, sur­tout avec l’Afrique. Mais avec Sel­ma Fe­ria­ni ba­sée à Tu­nis, la Fiac ac­cueille son pre­mier ex­po­sant nord-afri­cain. On en rê­vait tous, sur­tout de­puis le Prin­temps arabe », s’en­thou­siasme Jen­ni­fer Flay. Les ga­le­ries la­bels (Ga­go­sian Gal­le­ry, Thad­daeus Ro­pac, Ma­rian Good­man, Con­ti­nua, Per­ro­tin, Da­vid Zwir­ner…) cô­toient les grandes ga­le­ries pa­ri­siennes (Ka­mel Men­nour, Na­tha­lie Oba­dia, Le­long, Da­niel Tem­plon, Laurent Go­din, Chan­tal Crou­sel…). Les émer­gentes, sou­te­nues par le groupe Ga­le­ries La­fayette re­join­dront peut-être l’an­née pro­chaine les pros­pec­tives, à l’exemple de la ga­le­rie belge Clea­ring. À l’ap­pel de Jen­ni­fer Flay, les ga­le­ristes ne se contentent pas de pré­sen­ter leurs ar­tistes mais conçoivent avec eux une pro­gram­ma­tion spé­ci­fique. So­lo shows pour cer­tains : plus de 30 au to­tal dont un de Mar­kus Schin­wald connu pour ses dé­tour­ne­ments de ta­bleaux an­ciens chez Gio Mar­co­ni ou Steve Gia­na­kos, ar­tiste amé­ri­cain de pop art abreu­vé à l’es­thé­tique des co­mics et mâ­ti­né de punk. D’autres choi­sissent de faire dia­lo­guer deux ar­tistes de gé­né­ra­tions dif­fé­rentes : Or­lan et Lea Lu­blin chez Es­pai­vi­sor, Clau­dio Par­mig­gia­ni et Thu Van Tran chez Mees­sen De Clercq… Place aus­si à l’art mo­derne, aux re­dé­cou­vertes his­to­riques (les abs­traites écri­tures d’Ir­ma Blank entre autres). Au Grand Pa­lais, s’ajoutent le Pe­tit Pa­lais, le Pa­lais de la Dé­cou­verte, l’ave­nue du Pré­sident Wil­son jus­qu’à la sor­tie du mé­tro, avec un contai­ner-ci­né­ma. Le Pe­tit Pa­lais ac­cueille « On Site », le der­nier-né des sec­teurs de la Fiac, dé­dié aux ins­tal­la­tions de di­men­sion ex­cep­tion­nelle d’ar­tistes re­con­nus (Jo­han Cre­ten, Claude Clos­ky, Shei­la Hicks… ), en mi­roir au « Sta­te­ments » d’Art Basel, le plus re­gar­dé de la foire suisse. Mais en y ajou­tant une vo­lon­té autre, celle de dé­cu­pler les ren­contres avec l’art, de s’adres­ser au grand pu­blic, gra­tui­te­ment. « Don­ner de l’es­pace pour l’art, mon­trer les ar­tistes dans leur di­ver­si­té pour un re­gard le plus ou­vert pos­sible. Une ren­contre avec l’art peut chan­ger une vie », ex­plique Jen­ni­fer Flay. L’ave­nue Wil­son se ré­serve aux pié­tons et re­noue avec sa vo­ca­tion his­to­rique de pro­me­nade avec les deux pa­lais.

« Nos sites n’ont pas d’égal dans le monde : Grand et Pe­tit Pa­lais, les Tui­le­ries, le Pa­lais de la Dé­cou­verte, le mu­sée Delacroix, la place Ven­dôme ». Le fes­ti­val de per­for­mances « Pa­rades for Fiac » agite le Pa­lais de la Dé­cou­verte avec une pro­gram­ma­tion à l’in­ter­sec­tion de la mu­sique, de la danse, du théâtre. La com­pa­gnie de Tri­sha Brown, la poé­sie de John Gior­no, les vi­bra­tions de Ch­ris­tian Riz­zo… En­trez dans la danse. Un hors les murs tou­jours plus mo­nu­men­tal et en­ga­gé. La Fiac marque sa vo­lon­té cultu­relle avec une mul­ti­pli­ca­tion d’évè­ne­ments en de­hors du Grand Pa­lais et ac­ces­sibles à tous, une in­ter­pel­la­tion par l’art sur des ques­tions so­cié­tales, éco­lo­giques, po­li­tiques. Dans les Tui­le­ries, se suc­cèdent une maison pré­fa­bri­quée « d’ur­gence » de Jean Prou­vé, les va­ni­tés de bronze d’Erik Diet­man, les im­menses bâches de Claude Vial­lat du mou­ve­ment Sup­ports/Sur­faces… Sur la place Ven­dôme, après le sa­pin contro­ver­sé de Paul Mc­Car­thy (2014) et les arbres de pierre d’Ugo Ron­di­none (2016), des tuyaux sou­ter­rains de trois mètres de dia­mètre ré­sonnent avec l’es­pace cir­cu­laire en­vi­ron­nant. L’Amé­ri­cain Os­car Tua­zon les a ima­gi­nés tra­ver­sés d’arbres de bronze se frayant un pas­sage vers le ciel. « Ils évo­que­ront la pé­nu­rie d’eau qui me­nace notre pla­nète » pré­cise son mé­cène, la Fon­da­tion Mi­ra­baud. Le de­si­gn en pa­ral­lèle de l’art. Jen­ni­fer Flay fut la pre­mière à in­tro­duire le de­si­gn au sein d’une foire d’art contem­po­rain en 2004. 2017 voit le re­tour des ga­le­ries Jousse En­tre­prise, Laf­fa­nour ga­le­rie Down­town, Éric Phi­lippe et Pa­trick Se­guin… avec une sé­lec­tion ex­cep­tion­nelle de mo­bi­lier si­gné des XXe et XXIe siècles. Quand le mar­ché du de­si­gn re­joint ce­lui de l’art, les pro­fes­sion­nels se rap­prochent. Les re­cords de prix aux ventes aux en­chères évoquent ceux de l’art contem­po­rain : le chif­fon­nier de Marc New­son chez Art­cu­rial en oc­tobre 2016 à 1 mil­lion d’eu­ros ou en­core l’ad­ju­di­ca­tion his­to­rique pour le pro­to­type de la maison tro­pi­cale de Jean Prou­vé à presque 5 mil­lions de dol­lars chez Ch­ris­tie’s en 2014. Car la Fiac est une gi­gan­tesque place de né­goce. Sans ou­blier le rôle pre­mier de l’art, comme le rap­pelle Jen­ni­fer Flay « l’art per­met de s’in­ter­ro­ger, de se pro­je­ter vers un ave­nir meilleur, d’amé­lio­rer la con­di­tion hu­maine ». Et si l’art ren­dait heu­reux ? Ré­ponse à la Fiac du 19 au 22 oc­tobre.

« Pa­rades for Fiac », est un Fes­ti­val de per­for­mances mu­si­que­danse-poé­sie, en accès libre, comme celle de Ra­phaëlle De­lau­nay dans So­ma ou Ni­co­las Paul dans Pour un abîme Re­tour du sec­teur De­si­gn, avec la ga­le­rie Kreo qui pré­sente la table «Azo » de François Bau­chet, 2017. 1, 3. . 2.

Sec­teur De­si­gn, table « Ro­sace » de Pierre Pau­lin à la ga­le­rie Jousse En­tre­prise. Au Jar­din des Tui­le­ries, maison dé­mon­table « 6 x 6 », 1944, de Jean Prou­vé, ga­le­rie Pa­trick Se­guin. « Pa­rades for Fiac », per­for­mance de Ge­rard & Kel­ly. Sec­teur De­si­gn. bi­blio­thèque « This Mor­tal Coil » de Ron Arad, 1993, ga­le­rie Down­town Pa­ris. 1. 4. 3. 2. State of 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.