LE CHARME DU PRESSE-PURÉE

UN PASSIONNÉ D’ES­THÉ­TIQUE IN­DUS­TRIELLE EX­POSE SI X CENTS AP­PA­REILS MÉNAGERS, RADIOS OU POSTES DE T V DANS UNE AN­CIENNE CHAPELLE. ÉLECTRISANT !

Vivre Côté Paris - - Instants D' Arts - PAR Lau­rence Mouille­fa­rine

Non, un as­pi­ra­teur n’est pas l ’ i ns­tru­ment d’une cor­vée mé­na­gère. Pas plus qu’un fer à re­pas­ser. Le col­lec­tion­neur Jean-Ber­nard He­bey y voit une oeuvre d’art. Il fré­mit de­vant leur beau­té plas­tique, il en ca­resse les lignes aé­ro­dy­na­miques. Jean-Ber­nard a 16 ans, en 1961, lors­qu’il dé­couvre l’Amé­rique. Ar­ri­vé à New York, il em­prunte un bus Grey­hound (igno­rant alors qu’il a été des­si­né par le grand Ray­mond Loewy), tra­verse le pays, quatre jours plus tard par­vient en Ca­li­for­nie. Le pe­tit Fran­çais, d’un mètre quatre-vingt-dix, a trou­vé le pa­ra­dis ! À ex­plo­rer le mar­ché aux puces de Pa­sa­de­na, il tombe en ar­rêt de­vant un presse- agrumes. Deux ki­los de chrome et d’acier, une forme fu­tu­riste, un mé­ca­nisme gé­nial. « En Eu­rope, nous n’avions, pour ex­traire le jus d’une orange, qu’une triste chose en verre, en bois, voire en plas­tique. Ce se­ra mon pre­mier achat. » Chaque été, il re­tourne aux États-Unis, d’où il rap­porte, triom­phant, mixeur-bat­teur, toas­ter, ra­dia­teur, tran­cheur à viande, ven­ti­la­teur et autre co­cotte-sau­teuse… dé­pen­sant une for­tune en ex­cé­dents de ba­gages. Ses hé­ros ? Les es­thé­ti­ciens in­dus­triels – on ne par­lait pas en­core de de­si­gners –, ces ar­tistes char­gés de rendre l’ar­ticle uti­li­taire, ou non, fol­le­ment dé­si­rable. Après la crise de 1929, il convient de re­lan­cer la consom­ma­tion. Ils sont d’abord Amé­ri­cains, Nor­man Bel Geddes, Hen­ry Drey­fuss, Wal­ter Dor­win Teague. Puis viennent les Ita­liens, qui ap­por­te­ront la cou­leur dans le de­si­gn, les Fran­çais, les Ja­po­nais. Aus­si, il ne se passe pas un sa­me­di, ni un di­manche sans que Jean-Ber­nard He­bey ne parte à la chasse porte de Vanves à Pa­ris. Il n’en re­vient ja­mais bre­douille. Ré­sul­tat: au der­nier re­cen­se­ment, sa col­lec­tion compte neuf mille ob­jets da­tés de 1920 à nos jours. Il en dé­voile six cents à Clai­re­fon­taine, dans une chapelle trans­for­mée en centre d’art par un ga­le­riste pa­ri­sien, Bau­douin Le­bon. Il faut y cou­rir. Le lieu est pit­to­resque, et la pré­sen­ta­tion spec­ta­cu­laire. On ne re­gar­de­ra plus ja­mais une co­cotte Le Creu­set ou une boîte Tup­per­ware avec la même froi­deur. «De­si­gn et es­thé­tique», la col­lec­tion de Jean-Ber­nard He­bey, jus­qu’au 25 fé­vrier.

LA CHAPELLE DE CLAI­RE­FON­TAINE

Im­passe de l’Ab­baye, 78120 Clai­re­fon­taine-en-Yve­lines. Tél. 01 34 94 39 87. la­cha­pel­le­de­clair­fon­taine.org

1. As­pi­ra­teur pro­duit vers 1938.

2. Presse-agrumes, Ri­val, 1945. 3. Ca­fe­tière élec­trique « Ato­mic », Mi­lan. 4. Pi­chet « Nor­man­die » en lai­ton chro­mé, New York. 5. Grille-pain, Me­rit Made, USA. 6. As­pi­ra­teur CPHD.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.