FU­TUR ANTÉRIEUR

Vivre Côté Paris - - Lieu - Miroir - PAR Ca­ro­line Cla­vier PHOTOS Ni­co­las Millet

En re­vi­si­tant la fin des an­nées 1980, le de­si­gner Pa­trick Nor­guet ap­porte la touche contem­po­raine à cet ap­par­te­ment, pro­je­tant les lieux dans l’époque. Trans­pa­rence et flui­di­té re­des­sinent les contours de ce nou­vel es­pace ac­com­pa­gné par l’in­tem­po­ra­li­té du mo­bi­lier de­si­gn des maîtres du XXe siècle.

En 1999, sa ren­contre avec Giu­lio Ca­pel­li­ni signe les dé­buts de l’aven­ture de­si­gn. Pré­sen­tée au Sa­lon du meuble à Pa­ris, re­mar­quée par l e cé­lèbre édi­teur, la « Rain­bow Chair » de Pa­trick Nor­guet ouvre sa longue col­la­bo­ra­tion avec cette grande mai­son, s’im­po­sant d’of­fice dans les col­lec­tions per­ma­nentes du MoMA de New York. In­no­vante, aé­rienne, im­ma­té­rielle, en­tiè­re­ment réa­li­sée à par­tir de plaques de ré­sine de dif­fé­rentes cou­leurs col­lées par ul­tra­sons, l’as­sise ico­nique ras­semble tech­nique et épure, dans une en­vo­lée co­lo­rée. Un dé­part si­gni­fiant pour cet in­gé­nieur for­mé à l’École su­pé­rieur de de­si­gn in­dus­triel (ESDI). Pas­sé par le monde du luxe, Louis Vuit­ton, Gi­ven­chy, Lan­vin et Mar­tine Sit­bon, Pa­trick Nor­guet marque ses dé­buts en po­sant d’em­blée les règles du jeu. L’ab­sence de su­per­flu, l’ef­fi­ca­ci­té de la ligne et le goût permanent de l’in­no­va­tion guident son par­cours pro­je­té vers l’avant mais res­pec­tueux des sa­voirs. « Ma pas­sion pour l’in­dus­trie, les dif­fé­rentes cultures, les sa­voir- faire, nour­rissent sans cesse mon tra­vail. Ima­gi­ner en­semble les pro­duits de de­main à tra­vers les évo­lu­tions so­cio­lo­giques et tech­no­lo­giques en pla­çant l’hu­main au coeur des en­jeux est es­sen­tiel. D’une montre pour Her­mès en pas­sant par des as­sises pour Cas­si­na, j’aime la di­ver­si­té des ac­teurs et la ri­chesse des par­cours. C’est pré­ci­sé­ment là que je puise mon ins­pi­ra­tion. Le de­si­gn est un mé­tier que j’exerce en pas­sant de l’artisanat au monde de l’in­dus­trie. Ce qui me per­met de des­si­ner des ob­jets justes vient de la qua­li­té des per­sonnes as­so­ciées au pro­jet, qu’il s’agisse d’un hô­tel ou de res­tau­rants aux États-Unis pour McDo­nald’s… Mon tra­vail est tou­jours contex­tuel, je n’ai ja­mais cru au “mythe du créa­teur” où seule la si­gna­ture fait le suc­cès. Je pré­fère la pro­fon­deur d’une dé­marche ins­crite dans le temps, in­fu­sée par la tra­di­tion, les yeux ri­vés vers le fu­tur. Philippe Starck dans une in­ter­view pré­dit, fa­çon No­stra­da­mus, la fin d’un cer­tain de­si­gn. En ef­fet, le de­si­gn spec­tacle est ré­vo­lu, nous n’avons plus le culte d’une si­gna­ture sur un ob­jet : c’est de la “ré­clame” comme le di­sait ma grand-mère. Le de­si­gn a vo­ca­tion à trans­mettre la no­tion de qua­li­té par la beau­té du des­sin et l’exi­gence des sa­voir-faire. Pour le reste il y a Ikea.» Des for­mules fortes et un sens de l’en­ga­ge­ment qui s’illustre dans l’ap­par­te­ment ré­cem­ment in­ves­ti par le de­si­gner. « S’éloi­gner du mo­dèle hauss­man­nien » était une vo­lon­té fa­rouche pour ce­lui qui a po­sé l’ancre dans un im­meuble de la fin des an­nées 1980 conçu se­lon les stan­dards de l’époque. « Des vo­lumes, de la lu­mière, le ciel, une construc­tion en bé­ton, j’adore le bé­ton ! Je me suis in­té­res­sé à ces boîtes simples en tâ­chant d’y re­trou­ver un peu de poé­sie pour ins­tal­ler ma fa­mille. » C’est chose faite. La cir­cu­la­tion et l’am­pleur des vo­lumes re­trou­vés posent ici une convi­via­li­té fonc­tion­nelle, ryth­mée par l’échap­pée sys­té­ma­tique de larges bal­cons-ter­rasses. Cô­té mo­bi­lier, le de­si­gner, fâ­ché avec les es­paces « sous contrôle » et qui « aime voya­ger lé­ger », s’en­combre peu, lais­sant la place aux grands maîtres et quelques noms de la jeune gé­né­ra­tion plan­ter le dé­cor. En­fin, s’il aime conce­voir les ob­jets puis les ac­com­pa­gner, Pa­trick Nor­guet est moins en­clin à se les ap­pro­prier. Conclu­sion, chez lui, peu de pièces si­gnées de sa main, quelques-unes seu­le­ment ve­nues s’ins­tal­ler for­tui­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.