BLANCS DE BLANCS

Vivre Côté Paris - - EFFERVESCENCES -

Seul le char­don­nay, cé­page blanc ma­jeur de la Cham­pagne, entre dans la com­po­si­tion de ces vins très élé­gants. Ils sont gé­né­ra­le­ment pleins de fraî­cheur et plu­tôt mi­né­raux, par­fois opu­lents aus­si. On les ap­pré­cie sur­tout à l’apé­ri­tif et à table, no­tam­ment as­so­ciés aux pro­duits de la mer.

1. Clos Ca­zals 2005

Les 3,7 hec­tares de char­don­nay ceints de murs consti­tuent le joyau de la mai­son fa­mi­liale di­ri­gée par Del­phine Ca­zals. Cette cu­vée ex­tra-brut est lu­mi­neuse, mi­né­rale, sa­line. Sa­vou­reuses notes brio­chées et de man­da­rine confite. Un vin rare. 72 €.

2. Per­rier-Jouët

Dans leur nou­veau fla­con, les meilleurs char­don­nays de la Côte des Blancs se re­trouvent pour une cu­vée tout en fraî­cheur. Notes de chèvre­feuille, d’aca­cia, de su­reau et une pointe ci­tron­née ha­billent les fruits blancs (pêche). 64 €.

3. Pom­me­ry, Brut Apa­nage

Nou­velle cu­vée de la vé­né­rable mai­son, ce blanc de blancs ex­prime de jo­lis arômes de fleurs blanches (jas­min, aca­cia, tilleul) que ra­fraî­chissent des notes d’agrumes. 50 €.

4. Lan­ce­lot Pienne, Table Ronde ex­tra-brut

Cette pe­tite mai­son de Cra­mant est di­ri­gée par Gilles Lan­ce­lot. Le preux che­va­lier de la bulle a épou­sé une de­moi­selle Per­ce­val et leur Graal est la cu­vée Table Ronde, ma­gni­fique ex­pres­sion de « craie mouillée » de la Côte des Blancs. 28,50 €.

5. Aya­la, 2012

La quin­tes­sence du char­don­nay dans une an­née d’ex­cep­tion. Son long vieillis­se­ment en cave (six ans), sa trame em­preinte d’une re­mar­quable mi­né­ra­li­té et son do­sage faible en font un vin de haut vol. 50 €.

2.

5.

3.

4.

1.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.