La for­me neu­tre : lo, es­to, aque­llo, ello

Vocable (Espagnol) - - Pratic’able -

Pi­qû­re de rap­pel

LO neu­tre : - LO quand on ig­no­re le nom de l’ob­jet : Exem­ple : ¿Me das es­to? Lo ne­ce­si­to. Tu me don­ne cela. J’en ai

be­soin. - LO s’em­ploie de­vant un ad­jec­tif ou un pro­nom pour lui don­ner une va­leur de subs­tan­tif. Exem­ple : Lo nues­tro se aca­bó. No­tre his­to­ire est ter­mi­née. - LO QUE : c’est que

Exem­ple : Lo que te que­ría co­men­tar, es que no en­cuen­tro bien a Lau­ra. Ce que je vou­lais te di­re c’est que je trou­ve que Lau­ra n’est pas dans son as­siet­te. - Va­leur ex­cla­ma­ti­ve = com­me, com­bien ! de­vant un ad­jec­tif qui s’ac­cor­de avec le su­jet. Exem­ple : ¡Lo bien que lo pa­sa­mos ano­che! Com­me c’était bien hier soir ! - A LO + ad­jec­tif : à la ma­niè­re de Exem­ple : Era un plato co­ci­na­do a lo

Kar­los Ar­gui­ñano. C’était un plat cui­si­né façon Kar­los Ar­gui­ñano. - LO DE = l’his­to­ire, la ques­tion, l’af­fai­re Exem­ple : ¡Lo de Ma­nuel es in­creí­ble! L’his­to­ire de Ma­nuel, c’est in­cro­ya­ble ! - On uti­li­se aus­si LO pour se ré­fé­rer au com­plé­ment des ver­bes SER, ES­TAR et PA­RE­CER Exem­ple : Es muy bueno. Pues no lo pa­re­ce.

LES DÉMONSTRATIFS NEUTRES : ES­TO, ESO, AQUE­LLO

On uti­li­se les for­mes neutres des démonstratifs quand on veut dé­sig­ner quel­que chose en re­la­tion avec les es­pa­ces aquí, ahí, allí dont on ne con­naît pas le nom ou qui n’est pas un ob­jet con­cret. Quand on fait ré­fé­ren­ce à ce qu’a dit quel­qu’un ou à une si­tua­tion. Exem­ple : ¿Has vis­to eso? Pa­re­ce una se­ta ve­ne­no­sa... Tu as vu ça ? On di­rait un cham­pig­non vé­né­neux. At­ten­tion ! les for­mes neutres sont in­va­ria­bles et ne sont ja­mais uti­li­sées pour se ré­fé­rer à des per­son­nes.

Newspapers in Spanish

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.