Au pays des ma­yas

Vocable (Espagnol) - - Édito Sommaire - TA­TIA­NA DILHAT ré­dac­tri­ce en chef

Le nou­veau pré­si­dent me­xi­cain Andrés Ma­nuel Ló­pez Obra­dor, dit AM­LO, a lan­cé of­fi­cie­lle­ment à la mi-dé­cem­bre le chan­tier d’un pro­jet pha­rao­ni­que : un train ma­ya qui re­lie­ra sur 1500 km les prin­ci­paux si­tes ar­chéo­lo­gi­ques de la pé­nin­su­le au sud du pays. Ce vas­te chan­tier s’ins­crit dans la po­li­ti­que de grands tra­vaux grâ­ce à la­que­lle le chef d’Etat me­xi­cain pré­voit de re­lan­cer l’éco­no­mie du pays. Du Chia­pas au Yu­ca­tán en pas­sant par Cam­pe­che, Ta­bas­co et Qui­ta­na Roo, il s’agit de re­lier les dif­fé­rents si­tes dans une ré­gion qui res­te en­co­re très en­cla­vée. Le but est d’in­ci­ter les quel­ques 10 mi­llions de tou­ris­tes qui vien­nent cha­que an­née se pré­las­ser sur les pla­ges du lit­to­ral de la Ri­vie­ra Ma­ya. de se ris­quer jus­qu’aux tré­fonds de la jun­gle à la dé­cou­ver­te des tré­sors de la ci­vi­li­sa­tion ma­ya.

Mais ce fa­bu­leux pro­jet ne fait pas que des adep­tes. Beau­coup s’in­te­rro­gent sur son fi­nan­ce­ment et sur les con­sé­quen­ces éco­lo­gi­ques des tra­vaux. Le tra­cé tra­ver­se en ef­fet des ré­ser­ves na­tu­re­lles et la ré­gion de Ca­lak­mul qui abri­te la ma­jo­ri­té des quel­ques 4800 ja­guars du pays.

Nous ex­plo­re­rons aus­si dans ce nu­mé­ro la jun­gle ur­bai­ne de Me­xi­co. Cet­te mé­tro­po­le aux 8 mi­llions d’ha­bi­tants (20 mi­llions si on in­clut la pé­rip­hé­rie) subit quo­ti­dien­ne­ment la po­llu­tion, la vio­len­ce et les ris­ques sis­mi­ques. Pour la pre­miè­re fois de son his­to­ire, c’est une fem­me, une scien­ti­fi­que et an­ti-es­ta­blish­ment qui di­ri­ge la vi­lle. Clau­dia Shein­baum a pro­mis d’ins­tau­rer une nou­ve­lle ère d’hon­nê­te­té.

Newspapers in Spanish

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.