Jane Bir­kin

VOGUE Paris - - c’estvogue -

ma play­list: L’Homme à la tête de chou, Serge Gains­bourg L’In­vi­ta­tion, Étienne Da­ho La nuit je mens, Alain Bashung Et si en plus y’a per­sonne, Alain Sou­chon La 5e sym­pho­nie de Gus­tav Mah­ler Je m’en vais, Mios­sec Toutes les bandes ori­gi­nales de John Bar­ry Are you Lo­ne­some To­night, El­vis Pres­ley Avec le temps, Léo Fer­ré La Chan­son de Kate, Char­lotte Gains­bourg De­vil and An­gel, Lou Doillon Mes­sage per­son­nel, Fran­çoise Hardy. un film : Les Pro­duc­teurs, de Mel Brooks pour le clas­sique et, plus ré­cent, Shé­hé­ra­zade, de Jean-Ber­nard Mar­lin. une pièce de théâtre : Au Tg Stan, à An­vers: In­fi­dèles, Scènes de la vie conju­gale… Ils bal­bu­tient du Berg­man. Et aus­si Tous des oi­seaux, de Wa­j­di Moua­wad au théâtre la Col­line jus­qu’au 17 dé­cembre. un livre : Da­vid Cop­per­field, de Charles Di­ckens Le Fond du pro­blème, de Gra­ham Greene Le Mé­téo­ro­logue, d’Oli­vier Ro­lin un en­droit pour s’éva­der: La plage Sainte-Mar­gue­rite Nord, à Lan­dé­da (Fi­nis­tère). un mu­sée ou une ga­le­rie: Le mu­sée Ro­din à Pa­ris et le mu­sée Fra­go­nard de l’École vé­té­ri­naire de Mai­sons-Al­fort. un res­tau­rant : Là, j’ai une liste : les ja­po­nais Yen à Saint-Ger­main et le bis­trot Ho­ta­ru (18, rue Ro­dier), le ca­fé des Arènes rue Lin­né où je prends mon crois­sant et mon ca­fé tous les ma­tins, Ju­get­su­do, mai­son de thé ja­po­naise pour le thé vert mousse ma­cha, le res­tau­rant ita­lien Mar­co Po­lo rue Saint-Sul­pice et les huîtres de Prat-Ar-Coum Yvon Ma­dec à Lan­ni­lis, des bou­deuses en grande quan­ti­té. la bou­tique où vous pou­vez pas­ser des heures: Ce n’est pas une bou­tique mais le site de créa­tions de fleurs ar­ti­fi­cielles de Miyou­ki Na­ka­ji­ma, des fleurs ar­ti­fi­cielles en soie na­tu­relle dé­li­cates plus vraies que na­ture. l’ar­tiste à voir ab­so­lu­ment sur scène: Eddy de Pretto (lire p. 218), j’adore les pa­roles de Kid. «Tu se­ras vi­ril mon kid Je ne veux voir au­cune larme glis­ser sur cette gueule hé­roïque Et ce corps tout sculp­té pour at­teindre des som­mets fan­tas­tiques Que seul une rê­ve­rie pour­rait sur­pas­ser.» un ob­jet fé­tiche: Mon la­pin, une sculp­ture de l’ar­tiste So­phie Favre qui trône sur ma che­mi­née. Mes filles en sont folles. J’ai aus­si un grand ca­ca­toès coif­fé d’un ca­no­tier que j’ai ache­té sur les conseils de ma mère. S’il m’ar­rive quelque chose, ils se­ront adop­tés par Lou et Char­lotte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.