LES TOUR­NÉES

VOGUE Paris - - Beauté -

«C’est le mo­ment que je pré­fère, le mé­lange de tout ce que j’adore. La vie de trou­ba­dour, dor­mir dans les bus, vivre in­ten­sé­ment avec les mu­si­ciens, peu voire pas de luxe, la dé­brouille, un peu le bor­del… Tous les soirs tu vis quelque chose qui n’a pas de sens. Tu ar­rives dans une ville que tu ne connais pas, tu dé­couvres une salle que tu ne connais pas, tu chauffes la voix, la trouille monte, on vient te cher­cher dans ta loge, tu montes sur scène avec la sen­sa­tion que ta vie est en jeu, que tout peut se pas­ser, les nerfs sont mis à l’épreuve comme ja­mais. Puis le ri­deau tombe, la pous­sée d’adré­na­line chute et tu rem­balles. Évi­dem­ment, l’eu­pho­rie est telle que tu ne peux pas fer­mer l’oeil, alors dans le bus, on boit des coups, on dé­briefe, on ri­gole, on danse… C’est une exis­tence hors du temps où l’émo­tion­nel est sur­vol­té. Quel bon­heur !»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.