Les stocks d’un so­li­taire

Voile Magazine - - Actus -

Avec deux par­ti­ci­pa­tions au Ven­dée Globe dans son sillage, Nor­bert Sed­la­cek n’est pas un bleu de la Grande Bleue. Mais à cin­quante-cinq ans, l’Au­tri­chien conti­nue d’éle­ver la barre d’un cran. Il s’ap­prête à prendre le dé­part pour un sa­cré dé­fi : un tour du monde en so­li­taire par les pôles. Comme pour le Ven­dée Globe, le par­cours de 34 000 milles se réa­li­se­ra sans escale, en so­li­taire et sans as­sis­tance, à tra­vers les cinq océans. Une pre­mière puis­qu’il par­ti­ra vers le pas­sage du Nord-Ouest avant de des­cendre par le dé­troit de Bé­ring, pas­sage du cap Horn, puis tour de l’An­tarc­tique avant de re­pas­ser par le cap Horn et de re­joindre les Sables d’Olonne. Outre le dé­fi ma­rin – une pre­mière – ce se­ra l’oc­ca­sion pour le skip­per d’éprou­ver sa mon­ture, un 60 pieds construit par In­no­va­tion Yacht avec des ma­té­riaux re­cy­clables et du­rables, soit du sand­wich de bal­sa et de la fibre de roche vol­ca­nique. Pour ce pé­riple de 200 jours, Nor­bert a dû pré­voir large en termes de ma­té­riel pour as­su­rer une to­tale au­to­no­mie à bord. Outre l’avi­taille­ment clas­sique pour un tour du monde sans escale, il doit pré­voir de quoi ré­pa­rer. Ré­sul­tats : deux tonnes de ma­té­riel em­bar­qué dont 200 kg de ré­serves ali­men­taires et 100 litres d’eau douce en cas de panne du des­sa­li­ni­sa­teur.

Entre l’avi­taille­ment ali­men­taire et le ma­té­riel pour bri­co­ler à bord, Nor­bert Sed­la­cek a em­bar­qué deux tonnes à bord de son 60 pieds.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.