Deux étapes de fo­lie!

Voile Magazine - - Actus -

Les trente-six ma­rins (dont cinq femmes) en­ga­gés sur cette 49e édi­tion de la So­li­taire du Fi­ga­ro ont été sou­mis dès la pre­mière étape (dé­part du Havre le 26 août der­nier) à un rythme très sou­te­nu sur le plan phy­sique et psy­cho­lo­gique. Par­tis dans un bon flux de sud qui n’a ces­sé de for­cir en même temps que l’état de la mer, les cou­reurs ont eu droit, pour leur pre­mière nuit, à un bon « bord de san­glier » en guise de tra­ver­sée de la Manche. Sous spi dans 30-35 noeuds, ce bord d’une in­ten­si­té in­croyable a du­ré en­vi­ron six heures, et condam­né cinq skip­pers à l’aban­don… A l’ap­proche de Wolf Rock, le vent s’étant vo­la­ti­li­sé la faute à une dor­sale anticyclonique, la flotte s’est em­pé­to­lée face au cou­rant, cer­tains concur­rents se re­trou­vant même à faire de la marche ar­rière. « Hier c’était la grosse bas­ton, au­jourd’hui, la grosse pé­tole ! », consta­tait Sé­bas­tien Si­mon, lé­gè­re­ment en re­trait des lea­ders au mo­ment de mettre les voiles cap sur la Bre­tagne Nord. Dans la fou­lée, le co­mi­té de course dé­ci­dait une ré­duc­tion de par­cours ju­di­cieuse (475 milles au lieu des 543 du tra­cé ini­tial). A quelques heures de l’ar­ri­vée en baie de Saint-Brieuc, la qua­si-to­ta­li­té de la flotte en­core en course se te­nait en moins de 2 milles le long des côtes bre­tonnes, lais­sant au­gu­rer de nou­veaux re­bon­dis­se­ments jus­qu’à la ligne d’ar­ri­vée po­si­tion­née de­vant Saint-QuayPor­trieux. Au fi­nish d’une pre­mière étape com­plè­te­ment folle, c’est An­tho­ny Mar­chand qui l’em­por­tait de trois pe­tites mi­nutes de­vant Thier­ry Cha­ba­gny et Char­lie Da­lin. Sur la deuxième étape cap sur la ria de Mu­ros-Noia en Ga­lice, le scé­na­rio était tout autre : de la molle sur le dé­part avant d’en­ta­mer une tra­ver­sée express du golfe de Gas­cogne à plus de 11 noeuds de moyenne dans un flux de nord-est for­cis­sant de vingt à une tren­taine de noeuds. Dans ces condi­tions, l’em­pan­nage à ve­nir en ap­proche du cap Fi­nis­terre et ses consé­quences po­ten­tiel­le­ment acro­ba­tiques étaient dans la tête de tous les skip­pers… A ce pe­tit jeu-là, c’est fi­na­le­ment Sé­bas­tien Si­mon ( CMB

Per­for­mance) qui fai­sait la dif­fé­rence de­vant Xa­vier Ma­caire ( Groupe SNEF) et Eric Pé­ron ( Fi­nis­tère Mer Vent) après une der­nière ba­taille li­vrée dans la ria de Mu­ros. Cette vic­toire, le Sa­blais de 28 ans, l’au­ra bâ­tie en trois temps : après une des­cente de Manche pen­dant la­quelle il a eu l’im­pres­sion de « tout faire à l’en­vers », il choi­sis­sait la bonne op­tion dans le che­nal du Four, re­pas­sant de­vant Gil­das Ma­hé, Alexis Loi­son et Er­wan Ta­bar­ly, avant de faire par­ler la poudre sous spi lorsque le vent de nord-est est ren­tré, puis de prendre le pou­voir à la fa­veur d’un em­pan­nage par­fai­te­ment réus­si au large de la Ga­lice… Deux étapes res­tent à cou­rir à l’heure où nous écri­vons ces lignes, dont une nou­velle tra­ver­sée du golfe de Gas­cogne, cette course com­plè­te­ment ou­verte n’a pas fi­ni de faire par­ler d’elle !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.