Rance : le plan s’en­vase

Voile Magazine - - Actus -

Ils étaient plus de six cent à s’être ras­sem­blés près de Di­nard avec « Sau­vons la Rance » en guise de maître mot. Les dé­fen­seurs du fleuve de­mandent à l’Etat l’ap­pli­ca­tion d’un plan quin­quen­nal (2018-2023) qui doit per­mettre de conte­nir l’en­va­se­ment qui touche l’es­tuaire. Ce plan « au­rait dû dé­mar­rer le 1er juillet », es­time l’as­so­cia­tion Rance En­vi­ron­ne­ment. Or au­cun des préa­lables né­ces­saires n’a pour l’ins­tant été rem­pli. Pas de fi­nan­ce­ment, de maî­trise d’ou­vrage ni de con­seil scien­ti­fique… Bref, les membres de l’as­so­cia­tion s’in­quiètent du manque de vi­si­bi­li­té sur la mise en place du plan. L’as­so­cia­tion s’ap­puie sur un rap­port ren­du à l’été 2017 par une mis­sion di­li­gen­tée par la mi­nistre de l’Eco­lo­gie de l’époque, Sé­go­lène Royal. Le do­cu­ment pré­co­ni­sait un cu­rage du piège à sé­di­ments du Ly­vet, l’ex­trac­tion de 250 000 m3 de boues sur cinq ans, à rai­son de 50 000 m3 par an, et un pro­gramme de re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment pour la connais­sance de la dy­na­mique sé­di­men­taire. Hor­mis les dé­gâts cau­sés sur la faune pis­ci­cole, les sé­di­ments em­pêchent le pas­sage de ba­teaux entre l’es­tuaire et le port de Di­nan. Un manque à ga­gner de deux mil­lions d’eu­ros pour l’éco­no­mie lo­cale d’après Rance En­vi­ron­ne­ment. Construit dans les an­nées 1960, le bar­rage a fait l’ob­jet d’une conces­sion entre EDF et l’Etat, pro­prié­taire du do­maine ma­ri­time. Bar­rant l’es­tuaire de la Rance sur 750 m, entre Saint-Ma­lo et Di­nard, l’usine de 240 mé­ga­watts pro­duit plus de 500 000 mé­ga­watts/heure par an grâce à vingt-quatre tur­bines orien­tables se­lon le sens de la ma­rée.

D’après Rance En­vi­ron­ne­ment, il y au­rait 2 mil­lions de m3 de vase ac­cu­mu­lée comme ici en aval de Di­nan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.