Ro­nan Lu­cas : « On est là ! »

A l’image de son ma­na­ger, le team Banque Po­pu­laire s’est mo­bi­li­sé à fond pour que le ba­teau, cha­vi­ré en avril, soit prêt à temps.

Voile Magazine - - Route Du Rhum -

Etes-vous dans les temps pour la pré­pa­ra­tion de la Route du Rhum, mal­gré le cha­vi­rage ?

Il y a quatre mois, on au­rait si­gné des deux mains pour en être là où on en est au­jourd’hui, avec un ba­teau opé­ra­tion­nel et même amé­lio­ré à un mois et de­mi du dé­part. Ar­mel a fait sa qua­li­fi­ca­tion dans de bonnes condi­tions et on ar­rive juste à temps pour le stage de Port- la- Fo­rêt. Tous les voyants sont donc au vert, grâce à la mo­bi­li­sa­tion des équipes, la nôtre mais aus­si celles de Mul­ti­plast et de Lo­ri­ma où des va­cances ont été an­nu­lées, des ca­dences dou­blées... Tout le monde a cra­va­ché pour qu’on en soit là au­jourd’hui. On est là, et même un peu en avance !

Se­lon toi, où en êtes-vous par rap­port à la concur­rence ?

On le sau­ra mieux après le stage qui com­mence au­jourd’hui ( le 19 sep­tembre, ndlr). A prio­ri, les foils de nou­velle gé­né­ra­tion ins­tal­lés sur Ma­cif lui per­mettent de mieux vo­ler, c’est évi­dem­ment un avan­tage. Un avan­tage plus ou moins im­por­tant se­lon les condi­tions, donc le type de mé­téo qu’on ren­con­tre­ra sur le Rhum se­ra dé­ter­mi­nant. De toute fa­çon, Ar­mel va jouer la course à fond. Pour ga­gner, comme d’ha­bi­tude.

Les­fo ils de Banque Po­pu­laire IX sont-ils donc dé­jà ob­so­lètes ?

Non, mais la tech­no­lo­gie des foils évo­lue très ra­pi­de­ment en termes d’in­gé­nie­rie et de ma­té­riaux, et on peut au­jourd’hui construire des foils plus fins, plus al­lon­gés, qui n’au­raient pas été réa­li­sables il y a en­core deux ans. Ces nou­veaux foils per­mettent de vo­ler plus haut, plus long­temps. Nous au­rons nous-mêmes un nou­veau jeu de foils pour la sai­son pro­chaine, et no­tam­ment pour le Tour du Monde Brest Océans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.