DE GROU­PA­MA A IDEC SPORT

Voile Magazine - - Route Du Rhum -

Un constat s’im­pose. C’est le plus an­cien des Ul­times, Idec de Fran­cis Joyon, qui rem­porte cette on­zième édi­tion de la Route du Rhum tan­dis que les deux der­niers tris mis à l’eau,

MaxiEd­mond­deRoth­schild en juillet 2017, et Ban­quePo­pu­laire en no­vembre 2017, ont tous deux ren­con­tré de sé­rieux pro­blèmes. Néan­moins, c’est Yann Per­for­mis, res­pon­sable com­po­site du chan­tier Mul­ti­plast, qui m’a ra­fraî­chi la mé­moire. En 2006, lors de la mise à l’eau de Grou­pa­maIII construit pour s’at­ta­quer au Tro­phée Jules Verne, le tri me­né par Franck Cam­mas avait lui aus­si connu son lot d’ava­ries avant de rem­por­ter deux Routes du Rhum. En 2010 avec Franck, puis en 2014 avec Loïck Pey­ron qui avait rem­pla­cé au pied le­vé Ar­mel Le Cléac’h sur ce même ba­teau re­bap­ti­sé

Ban­quePo­pu­lai­reVII. Dès les pre­mières na­vi­ga­tions de Grou­pa­maIII, il avait fal­lu ren­for­cer les flot­teurs en avant des bras. Puis, lors de la pre­mière ten­ta­tive du Jules Verne en 2008, c’est le flot­teur sous le vent qui s’était rom­pu en ar­rière du bras de liai­son, pro­vo­quant son cha­vi­rage. Dans la deuxième ten­ta­tive, une cloi­son du bras ar­rière s’était dé­col­lée, en­traî­nant une fis­sure sur le flot­teur. Et c’est seule­ment à l’is­sue du troi­sième dé­part que

Grou­pa­maIII s’oc­troyait le Tro­phée Jules Verne en 48 jours et 7 heures, au terme de cinq an­nées de construc­tion, de pré­pa­ra­tion, de mise au point et de ten­ta­tives. On l’avait quelque peu ou­blié.

Phé­no­mé­nal ! L’ex- Grou­pa­ma III, ex- Banque Po­pu­laire VII, signe une troi­sième vic­toire de rang sur le Rhum sous le nom d’Idec Sport.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.