Mi­cro­soft et Dee­pl ac­cé­lèrent sur la traduction high-tech

Voyages d'Affaires - - TECHNOLOGIES -

Mi­cro­soft a an­non­cé mi-mars avoir fran­chi un nou­veau pa­lier dans le do­maine de la traduction. L’in­tel­li­gence ar­tif­cielle du géant in­for­ma­tique au­rait réus­si à tra­duire des ar­ticles du chi­nois à l’an­glais avec un ni­veau proche de la traduction par un hu­main. “At­teindre l’équi­valent de l’hu­main dans une traduction au­to­ma­tique est un rêve que nous avons tous eu, et nous n’avions pas réa­li­sé que nous pou­vions l’at­teindre aus­si ra­pi­de­ment”, as­sure Xue­dong Huang, res­pon­sable du pro­jet. De son cô­té, Dee­pL a lan­cé sa dé­cli­nai­son pro­fes­sion­nelle, donc payante. Le tra­duc­teur en ligne conçu par Lin­guee in­tègre une pro­tec­tion ren­for­cée des don­nées et sur­tout un ac­cès à l’API pour in­té­grer l’ou­til à son propre site web.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.