HÔ­TEL­LE­RIE RÉ­IN­VEN­TER LE PAS­SÉ, DES­SI­NER LE FU­TUR

Du plus tra­di­tion­nel au plus in­no­vant, du très luxueux au très in­gé­nieux, les hô­tels d’Am­ster­dam sont les cham­pions de la di­ver­si­té et de l’ori­gi­na­li­té.

Voyages d'Affaires - - SOMMAIRE -

La brise est ca­res­sante sur les rives de l’Am­stel, un doux rayon chauffe les vi­sages. Un ba­teau passe, avec à son bord des pas­sa­gers qui ad­mirent sa ter­rasse po­sée sur l’eau : celle de l’Hô­tel de L’Eu­rope. Pe­tite ferme au Moyen-Âge, de­ve­nue au­berge à la Re­nais­sance, l’éta­blis­se­ment est de­puis 1896 l’un des em­blèmes d’Am­ster­dam. Et plus en­core de­puis sa ré­no­va­tion il y a quelques an­nées, et la réunion des trois mai­sons an­ciennes der­rière une même fa­çade, rouge et blanche, agré­men­tée de tou­relles. Les 111 chambres et suites, pro­prié­té de la fa­mille Hei­ne­ken – un fût de bière bien fraîche est pré­sent dans les chambres –, font preuve d’un faste tout en re­te­nue et d’une élé­gance ap­puyée sur des bleus de Delft et des rouges brique, ins­pi­rés des maîtres fla­mands. Les 148 em­ployés viennent de 42 pays, une belle il­lus­tra­tion de l’ou­ver­ture d’es­prit et du ca­rac­tère mul­ti­cul­tu­rel hol­lan­dais. En plus d’un raf­fi­ne­ment et d’une po­si­tion stra­té­gique en plein coeur d’Am­ster­dam, face au mar­ché aux fleurs, le sens ai­gui­sé du ser­vice fait la splen­deur de ce lieu af­fi­lié aux Lea­ding Hotels of the World.

C’est aus­si le cas de l’Oku­ra, seul hô­tel de ce nom en de­hors de la pé­nin­sule nip­pone. Cet éta­blis­se­ment, ins­tal­lé de­puis 1971 dans une tour do­mi­nant la ville de­puis ses 23 étages, im­pose 300 chambres à l’es­prit épu­ré, ja­po­ni­sant, et aux vues ex­tra­or­di­naires. Troi­sième membre du cercle très sé­lect des Lea­ding Hotels, le Con­ser­va- to­rium est quant à lui orien­té de­si­gn et sur­tout très mu­si­cal, car si­tué dans un an­cien conser­va­toire. D’où son nom.

OU­VER­TURES À LA CHAÎNE

Au-de­là de ces vé­né­rables éta­blis­se­ments, ce qui marque sur­tout la scène hô­te­lière am­stel­lo­da­moise, c’est le rythme au­quel les ou­ver­tures s’en­chaînent avec, en moyenne, une di­zaine de nou­veaux ve­nus chaque an­née, sans comp­ter les ré­no­va­tions. C’est dire si l’offre est plé­tho­rique.

Par­mi les ré­cents “re­loo­kés”, l’Are­na a la par­ti­cu­la­ri­té est d’être lo­gé dans un an­cien or­phe­li­nat de 1890, lui-même si­tué dans le bel Oos­ter Park. Dé­li­bé­ré­ment lais­sée dans son état d’ori­gine, une ma­gni­fique cha­pelle a été trans­for­mée en un es­pace évé­ne­men­tiel sur deux étages, dont l’un di­rec­te­ment sous la voûte peinte. Ré­no­vé dans un es­prit de­si­gn, un rien vin­tage, avec de gros lu­mi­naires blancs, des murs im­ma­cu­lés et beau­coup

d’autres vi­trés, pour lais­ser en­trer le jour et pro­fi­ter de la ver­dure ex­té­rieure, cet hô­tel de 139 chambres s’est of­fert une aile sup­plé­men­taire, dé­diée aux salles de réunion. L’en­semble est donc mul­ti­fonc­tion­nel : ici l’on dîne, l’on danse, l’on dort et l’on de­vise aus­si…

DES CONCEPTS IN­GÉ­NIEUX

Plus ex­cen­tré, mais ca­rac­té­ris­tique de l’ex­ten­sion d’Am­ster­dam, ville dont les li­mites ne cessent d’être re­pous­sées, l’hô­tel Ele­ment a ou­vert en 2016 au-des­sus du plus grand centre com­mer­cial du nou­veau quar­tier d’af­faires de Zui­das. Sa par­ti­cu­la­ri­té : cha­cune des 160 chambres est équi­pée d’une pe­tite cui­sine, pour les voya­geurs en sé­jours pro­lon­gés ame­nés à tra­vailler au­près des Google, ING ou autres IBM im­plan­tés dans ce ré­cent bu­si­ness & fi­nan­cial dis­trict.

Ré­vo­lu­tion­ner l’hô­tel­le­rie long sé­jour : Am­ster­dam a vu ap­pa­raître en 2016 un concept in­gé­nieux, Zo­ku Ho­tel. Lit en mez­za­nine, es­ca­lier ré­trac­table, ran­ge­ments ca­chés : en op­ti­mi­sant au maxi­mum l’es­pace de la chambre, les voya­geurs dis­posent au fi­nal d’une vraie pièce à vivre de 24 m2. Mais, en de­hors, l’hô­tel se pré­oc­cupe aus­si de fa­vo­ri­ser la vie so­ciale pour sa­tis­faire les at­tentes des en­tre­pre­neurs créa­tifs avec un bar, un res­tau­rant et des es­paces de co­wor­king.

Son fon­da­teur, Hans Meyer, n’en est pas à son coup d’es­sai puis­qu’il fut au dé­but de l’aven­ture de Ci­ti­zen M, marque pion­nière de l’hô­tel­le­rie contem­po­raine à prix doux avec ses es­paces pu­blics ul­tra de­si­gn et ses chambres de taille res­treinte, mais tout en ef­fi­ca­ci­té avec lit king size et équi­pe­ments high-tech. Ré­cem­ment ap­pa­rue à Pa­ris, à La Dé­fense et à la gare de Lyon, cette enseigne née à Am­ster­dam illustre un sens de l’in­no­va­tion, ma­ni­feste dans l’éco­no­mie, et qui va jus­qu’à pas­ser la porte des hô­tels.

Car c’est aus­si dans la ville que sont nés Yo­tel et ses cap­sules où dor­mir entre deux avions, Qbic et ses chambres Ru­bik’s Cube où lit, bu­reau et douche sont im­bri­qués, les Student Hotels à mi-che­min entre une ré­si­dence étu­diante et un hô­tel éco­no­mique ou, dans un style beau­coup plus haut de gamme et de­si­gn, les Sir Hotels.

Tout aus­si in­no­vant, l’Ar­cade Ho­tel est un éta­blis­se­ment dé­dié aux “ga­mers”, les fans de jeux vi­déo, chaque chambre étant équi­pée d’écrans plats, de casques et de consoles de jeu ré­tro et contem­po­raines, de la Xbox à la Nin­ten­do 64 en pas­sant par la Plays­ta­tion.

Hip et fan­tasque, mais non moins élé­gant, le ré­cent Ink Ho­tel, membre de MGal­le­ry by Sofitel, est éta­bli dans les lo­caux d’un an­cien jour­nal et mul­ti­plie les al­lu­sions à son pas­sé. Des lettres d’im­pri­me­rie géantes dé­corent les murs de ce 149 chambres à l’es­prit joueur. L’éta­blis­se­ment sé­dui­ra donc une clien­tèle en quête d’ori­gi­na­li­té, mais aus­si de pe­tits avan­tages tech­no­lo­giques comme ces char­geurs de té­lé­phone tac­tiles in­crus­tés dans les tables du res­tau­rant et du bar. On pose son té­lé­phone… et le tour est joué.

Mais la Hol­lande est aus­si une terre de tra­di­tions. Vé­ri­table éden po­sé le long d’un ca­nal, le somp­tueux Wal­dorf As­to­ria réunit six pa­lais du XVIIe siècle. Un mo­nu­men­tal es­ca­lier en bois mène à des cou­loirs or­nés de bla­sons, de pla­fonds peints d’an­ge­lots et de mou­lures. Au­tant de dé­tails qui ont tra­ver­sé les siècles et qui se mêlent à une contem­po­ra­néi­té faite de sim­pli­ci­té et d’oeuvres d’art. À no­ter en­core, par­mi les der­nières belles adresses, un must : le Hyatt Re­gen­cy, ou­vert en 2017. Cette oa­sis ur­baine de 211 chambres répond, comme il se doit ici, à une double exi­gence : celle de la beau­té et de l’in­ven­ti­vi­té.

Ci­ti­zen M, Zo­ku, Qbic, Sir Hotels : ces en­seignes nées à Am­ster­dam illus­trent un sens de l’in­no­va­tion, ma­ni­feste dans l’éco­no­mie, et qui va jus­qu’à pas­ser la porte des hô­tels.

2 — Or­phe­li­nat à la fin du XIX e siècle, puis au­berge de jeu­nesse, l’Are­na Ho­tel s’est conver­ti à l’hô­tel­le­rie tren­dy. 2

1 1 — La marque long-sé­jour Ele­ment pro­pose son cadre contem­po­rain aux voya­geurs pas­sant plu­sieurs jours dans le quar­tier d’af­faires de Zui­das.

1 — Dis­cret, le Wal dorf As­to­ria a l’al­lure d’un grand hô­tel, mais la re­te­nue des fa­çades pro­tes­tantes.

2 — Ce­la fait plus de 45 ans qu’Oku­ra a ex­por­té à Am­ster­dam son sens ja­po­nais de l’ex­cel­lence avec, no­tam­ment, deux res­tau­rants étoi­lés au Mi­che­lin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.