2. Dé­pen­ser moins pour man­ger plus, telle est la ques­tion

Zen et bien dans ma vie - - News -

Il est pos­sible de consom­mer des pro­duits de meilleure qua­li­té, sans aug­men­ter sa fac­ture, se­lon une étude de WWF. Il faut tou­te­fois chan­ger cer­taines ha­bi­tudes ali­men­taires et no­tam­ment ré­duire ses achats de viandes et de plats pré­pa­rés. Pour par­ve­nir à cette conclu­sion, l’étude a com­pa­ré le pa­nier stan­dard des Fran­çais avec un pa­nier dit «flexi­ta­rien», où la consom­ma­tion de pro­téine ani­male est ré­duite. De­ve­nir «flexi­ta­rien» si­gni­fie, aux yeux de WWF, qu’une per­sonne passe de 6 re­pas par se­maine avec de la viande ou du pois­son sau­vage, à 4 re­pas par se­maine, et d’un re­pas par jour avec des pro­duits trans­for­més à seule­ment 2 re­pas par se­maine. Une ré­duc­tion de ces ali­ments très éner­gi­vores per­met­trait de bais­ser de 38% l’im­pact car­bone du pa­nier moyen d’une fa­mille de 4 per­sonnes, se­lon les cal­culs de l’ONG. Par ailleurs, le coût des courses ali­men­taires du mé­nage moyen en se­rait di­mi­nué de 21%, avance WWF: le mon­tant du pa­nier pas­se­rait ain­si de 187 eu­ros à 147 eu­ros par se­maine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.